Nantes-Marseille
A l'image de Gignac, les Marseillais se sont heurtés aux Nantais | Nicolas Vallauri- La Provence/MaxPPP

Battu à Nantes, l'OM n'y arrive plus

Publié le , modifié le

Marseille a concédé sa 3e défaite consécutive en s'inclinant (1-0) vendredi en match avancé de la 33e journée de Ligue 1, face à des Nantais qui restaient sur une série identique de deux défaites. Dans une rencontre bien mièvre au cours de laquelle Nantes a pris sa chance quand il l'a fallu, les Marseillais ont semblé perdus, absents au milieu de terrain et inefficaces offensivement, même s'ils auraient pu égaliser en toute fin de partie.

En effet, lors de l'ultime occasion marseillaise, Fanni a vu sa tête magnifiquement détournée sur la transversale par le gardien nantais Riou. C'était la deuxième chance des Phocéens, qui avaient dû attendre la 82e minute pour enfin voir un de leur tir cadré. Fanni aurait pu se rattraper de l'erreur qu'il avait commise en première période, en glissant sur une relance, ce qui avait permis le but nantais, inscrit par Gakpé.  

Les Marseillais impuissants

Les Canaris, qui n'ont plus grand chose à espérer dans ce championnat, mais qui avaient besoin de prendre encore des points pour s'éloigner quasi définitivement de la zone rouge, ont pris la rencontre comme il le fallait, en dominant tactiquement des Marseillais qui n'ont pas s'organiser pour sortir proprement le ballon, manquant cruellement d'un relais technique au milieu, et ne parvenant pas à se projeter proprement vers l'avant. Mais ni Batshuayi ni Gignac, en première période, ni Ocampos ni Thauvin en deuxième -même si ce dernier a offert la première frappe dangereuse du match à son équipe- n'ont su trouver l'ouverture dans un bloc nantais solide.

Même quand ils ont pris le contrôle du ballon, profitant de la baisse d'intensité physique des hommes de Der Zakarian, les Marseillais n'ont pas pu proposer d'actions construites et dangereuses, manquant de percussion, de précision technique, de propositions collectives, et peut-être aussi de conviction.      

L'OM est indiscutablement dans une dynamique négative, après cette troisième défaite de rang, pour la première fois cette saison, et après avoir flirté avec des espoirs de titre, va devoir maintenant batailler pour accrocher une place européenne. Car la course au titre est désormais, et sur le plan comptable, la situation devient compliquée car derrière Saint-Etienne et Monaco ne sont pas si loin.

Christian Grégoire