Bastia s'impose à Reims
Les Bastiais tout à leur joie sur le second but de Thauvin à Reims | FRANCOIS NASCIMBENI/PIG / AFP

Bastia se donne de l'air à Reims

Publié le , modifié le

Sous respiration artificielle depuis sa piteuse élimination par son voisin, le CA Bastia, le SC Bastia s'est donné de l'air en Ligue 1 en s'imposant à Reims, concurrent direct pour le maintien (1-2). Grâce à leur deuxième victoire loin de Furiani lors de cette 20e journée, les Bastiais prennent leurs distances avec la zone de relégation.

Bastia a tout compris. Engagé dans la lutte pour le maintien en Ligue 1, le promu se concentre sur les rendez-vous face à ses adversaires directs et se manque rarement dans ces matches, en témoigne ses succès à Sochaux, mais aussi contre Reims au match aller, Nancy ou Troyes. A Auguste Delaune, les hommes de Frédéric Hantz ont une fois encore appliqué ce précepte pour s'imposer, au terme d'une rencontre pleine de rythme où chaque équipe aurait pu l'emporter. Au coup d'envoi, les locaux ne pointaient qu'à 3 points de leurs visiteurs. Et ont bien entamé la partie. Mais pour son premier match sous le maillot à la tête de Maures, Mickaël Landreau veillait au grain. Si ses équipiers n'avaient plus marqué depuis 4 matches à l'extérieur, Ilan s'est chargé de briser la malchance d'un ciseau magnifique (0-1, 20e). Au sortir d'une belle combinaison avec Thauvin, excellent ce dimanche, Rothen, non moins performant, a déposé son centre sur le Brésilien. Filoche. 

Kossi Agassa s'est mis au niveau de son homologue mais ne pouvait rien sur un nouvel éclair de Thauvin. Sur un ballon qu'Ilan ne pouvait contrôler, le jeune bastiais a placé une frappe imparable (0-2, 48e). Les opportunités se sont multipliées de part et d'autre avant que Courtet ne relance le suspense, bien servi par Diego (1-2, 63e). Performant à domicile jusque-là cette saison, puisqu'ils avaient glané 16 de leurs 19 points dans leur antre, les Reimois enchaînent un 13e match sans succès et s'enfoncent dans les méandres du classement, à 3 points de Sochaux premier relégable qui affronte l'OM ce soir. Deuxième plus mauvaise équipe loin de leurs bases où ils n'ont gagné que trois points sur la phase aller, les troupes d'Hubert Fournier devront aller à Sochaux, Troyes, Nancy et Evian. Autant d'adversaires directs pour le maintien dans l'élite.

Hubert Fournier : "C'est une après-midi difficile. Nous sommes tombés sur une équipe d'une  redoutable efficacité qui nous marque deux superbes buts. Et nous, en revanche, on a fait preuve d'un grand manque d'efficacité. Je ne sais pas si nous avons déjà eu autant d'occasions dans un match. Et on ne marque qu'une seule fois. On  est une équipe en manque de confiance et en manque de points, c'est compliqué."

Frédéric Hantz : "Je tiens à féliciter Mickaël  Landreau, parce que sa sortie dans les pieds de Fortes en début de match change  tout. S'ils marquent les premiers, le match est différent. Mickaël Landreau  nous apporte énormément, dans tous les domaines : son jeu au pied, sa relance,  ses prestations sur la ligne, dans les airs et dans les sorties. C'est  important. Je lui ai dit à la fin du match, il est déjà décisif.

 

Jerome Carrere