Furiani
Les tribunes du stade de Furiani | PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Bastia sanctionne un supporter impliqué dans les incidents lors du match contre le PSG

Publié le , modifié le

Tout en dénonçant la simulation de Lucas et ses propos après la rencontre, lors des incidents ayant perturbé son match contre le PSG, le SC Bastia a pris des mesures contre l'un de ses supporters impliqués dans le jet du drapeau sur la tête du joueur brésilien. D'autre part, le club corse a promis d'améliorer la sécurité autour du terrain au stade Furiani.

Dans un communiqué sur son site officiel, le SC Bastia a tenu à préciser : cette simulation ne rendait pas moins répréhensible la tentative effectuée par un supporter de perturber le tir dudit corner à l’aide d’une hampe souple de drapeau. Suite à au message lancé par le Sporting le soir de la rencontre, appelant l’individu concerné à prendre ses responsabilités et à assumer son acte, ce dernier a pris l’initiative cette semaine de contacter directement le club, en regrettant son geste et les conséquences qu’il peut et aurait pu avoir si le joueur avait été atteint.

Carte d'abonnement désactivé

En vertu du nouvel article 332-1 du code du sport modifié par la récente loi du 10 mai 2016, qui permet désormais aux clubs de pouvoir sanctionner directement les comportements non conformes au règlement intérieur des stades en matière de sécurité, le Sporting a notifié en mains propres au supporter en question, abonné depuis plusieurs années en tribune Est et ne s’étant jamais fait remarquer auparavant, la désactivation immédiate de sa carte d’abonné, ainsi que l’interdiction d’accès aux tribunes du stade, jusqu’à la fin de la saison sportive 2016-2017.

Par ailleurs, la tribune Est étant depuis avril dernier sous le coup d’une mesure de suspension d’un match à huis-clos avec sursis, des aménagements ciblés dans la zone du poteau de corner seront réalisés avant la prochaine rencontre à Furiani qui aura lieu le 10 septembre prochain contre Toulouse.

Nicolas Gettliffe