Le SC Bastia
Le SC Bastia bat Ajaccio en Coupe de la Ligue | BORIS HORVAT / AFP

Bastia premier qualifié en Coupe

Publié le , modifié le

Le SC Bastia a parfaitement débuté sa campagne en Coupe de la Ligue. Mardi, les joueurs du Sporting ont dominé l'AC Ajaccio 1-0 dans un derby délocalisé à Martigues pour cause de huis-clos. C'est un but d'Ilan (7e) qui a permis aux Bastiais d'accéder aux 8e de finale.

Comme à la maison ou presque. A Martigues, dans un stade à huis-clos, Bastia a fait résonner la voix du plus fort. Il a suffi d'hausser le ton sur le premier corner du match pour prendre l'avantage. Avec un ancien ajaccien à la conclusion. Sur un ballon tiré au premier poteau, Ilan devançait les défenseurs et la sortie hasardeuse de Sissoko pour ouvrir le score (1-0, 7e). Une aubaine pour un Sporting remodelé avec les grognards Sablé, Keseru, Maoulida et Ilan.

Landreau décisif

Pris à froid, l'ACA a eu une belle réaction. L'état d'esprit était là mais pas la réussite comme sur cette duel de Camara perdu face à Landreau (30e). Si Ravanelli peut retenir des points positifs de ce match, il regrettera le manque d'efficacité offensive de ses joueurs. Dernier rempart du SCB, Landreau a tenu bon la baraque et s'est montré décisif dans un ultime duel face à Oliech  (78e). Bastia s'est contenté de gérer sans pouvoir infliger un KO définitif aux Ajacciens, même si Keseru, d'un tir lointain (41e), et Ilan, au dessus (80e), ont eu leur chance. A noter que Keseru est sorti à la pause, victime d'étourdissements, et qu'il est parti à l'hôpital de Martigues pour passer des examens.

Réactions

Frédéric Hantz (entraîneur de Bastia):  "C'est toujours important de gagner des matches, mais c'est toujours étrange  aussi de jouer sur un terrain neutre et à un huis clos. Les ambiances sont  particulières, on n'a pas les mêmes sensations, on a du mal à trouver la  motivation et très souvent les matches tombent dans un faux rythme. C'est un  peu une victoire pour nous à la Pyrrhus. Claudio Keserü a pris un choc et à la  mi-temps, il est tombé dans les pommes et a dû être hospitalisé. Harek s'est  fait une élongation à la cuisse. Ce soir, on se retrouve encore avec deux  blessés, mais bon, on est content de passer ce tour. Ça nous permet d'enchaîner  après notre victoire face à Nice samedi. C'est toujours bien de garder une  bonne dynamique".
   
Fabrizio Ravanelli (entraîneur d'Ajaccio): "On a pris un but sur la seule  frappe cadrée du match et en plus sur corner. On a eu encore deux trois grosses  occasions que l'on n'a pas réussi à mettre au fond. Je suis content de la  prestation de mes joueurs. Bastia n'a jamais été dangereux. On nous a refusé un  but qui n'était pas hors-jeu. Enfin bref, je suis surtout déçu pour mes joueurs  qui ont fait un grand match. Il va falloir que l'on continue de nous battre et  de préparer le match de samedi en championnat face à Valenciennes qui est très  important pour nous".