Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas | AFP

Bastia - OL : Jean-Michel Aulas " Le directeur de la sécurité de Bastia a frappé Lopes"

Publié le , modifié le

Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, est revenu au micro de RMC sur l'agression des joueurs lyonnais par des supporters et des membres du club bastiais, en marge du match entre Bastia et Lyon.

"C'est une immense souffrance, on est dans un contexte où le sport devient complètement minoritaire. C'était une soirée dramatique", a regretté dimanche soir le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, réagissant au micro de RMC aux échauffourées entre supporters bastiais et joueurs lyonnais. Le match de 33e journée de Ligue 1 entre Bastia et Lyon, dont le coup d'envoi avait déjà été retardé de près d'une heure par une première altercation lors de l'échauffement des Lyonnais, a été officiellement arrêté après des échauffourées à la mi-temps.

Lire aussi : Bastia - OL : des supporters bastiais provoquent l'arrêt du match 

"Il y a eu de longs palabres. Les joueurs ne voulaient pas reprendre (après la première altercation). On a réussi les convaincre", a poursuivi M. Aulas, ajoutant que "le match a démarré dans des conditions à peu près normales" mais qu'à la fin de la première mi-temps "les mêmes supporters sont venus agresser Anthony Lopes." "Là, ce qui a dépassé l'entendement, c'est que la sécurité, en particulier le directeur de la sécurité de Bastia, a frappé lui-même Anthony Lopes. Deux autres stadiers ont frappé des joueurs", a accusé le président de Lyon, précisant avoir déposé plainte contre le directeur de la sécurité du SCB.

"Plusieurs joueurs ont reçu des coups", a encore déclaré Jean-Michel Aulas, relevant toutefois que "les joueurs de Bastia ont, eux, été irréprochables".

VIDEO. Retour sur les incidents de Bastia - OL

AFP