Brandao devant Thiago Motta
Brandao devant Thiago Motta | AFP

Bastia "condamne sans ambiguïté" le geste de Brandao

Publié le , modifié le

Le club de Bastia "condamne sans ambiguïté" le coup de tête de son attaquant brésilien Brandao à l'encontre du joueur parisien Thiago Motta, samedi à l'issue du match PSG - Bastia.

"Dans l'attente d'éléments complémentaires, le Sporting se réserve toute possibilité d'action ultérieure dans ce dossier", a indiqué le club corse. "Notre club prend donc aujourd’hui ses responsabilités, avec dignité et dans le respect des compétences de chacun", avant de préciser que "les dirigeants, staff et joueurs n’ont en aucune façon à se substituer aux instances qui sont seules habilitées à prononcer des sanctions sportives."

Au terme de la rencontre opposant Bastia au PSG, Brandao avait attendu dans le couloir Thiago Motta afin de lui asséner un coup de tête. Le milieu italien souffre d'une fracture du nez non déplacée, alors que son club a décidé de porté plainte.

Un geste condamnable et surprenant

Selon le règlement de la Fédération française de football, l'attaquant brésilien risque jusqu'à deux ans de suspension. Si le monde du football est unanime pour condamner le geste, ils sont nombreux à être surpris par la réaction de Brandao. "Je ne l'ai jamais vu s'énerver dans un vestiaire ou un couloir. Je suis surpris. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé sur le terrain, s'il y a eu des  paroles ou pas mais le geste qu'il a commis est très peu pardonnable", a ainsi déclaré son ancien entraîneur à l'ASSE, Christophe Galtier.

Le SC Bastia n'a d'ailleurs pas manquer de "déplorer le comportement tout aussi inacceptable de certains joueurs qui n’ont de cesse d’insulter et de provoquer leurs adversaires, ainsi que le démontrent une nouvelle fois les images de la rencontre et bon nombre de témoignages".

Makelele refuse Brandao à l'entraînement

Brandao était absent de l'entraînement de Bastia ce lundi, à la demande de l'entraîneur Claude Makelele. Le SC Bastia a indiqué qu'il se réservait le droit de faire de même à  l'égard du Brésilien dans les jours qui viennent, sans autre précision. La  prochaine séance d'entraînement est prévue mardi matin.

Romain Bonte