Le Lensois Fabien Centonze devant le Dijonnais Fouad Chafik
Le Lensois Fabien Centonze devant le Dijonnais Fouad Chafik | AFP - DENIS CHARLET

Barrage d'accession L1/L2 : Dijon-Lens, 90 minutes d'espoir

Publié le , modifié le

Après leur match nul (1-1) à Lens jeudi, Dijonnais et Lensois se retrouvent ce soir (21h) pour le match retour de ce barrage d'accession à la Ligue 1. L'avantage du terrain va assez logiquement aux joueurs d'Antoine Kombouaré, qui n'ont perdu que 9 de leurs 19 matches de championnat à domicile dans cette saison compliquée en L1. Mais Lens veut y croire.

"Nos chances sont intactes, surtout après deux performances à l'extérieur ces derniers temps. Jamais deux sans trois, comme on dit. On reste dans la course." Après le match nul concédé à domicile, Philippe Montanier voulait garder l'espoir. Logique pour l'entraîneur du RC Lens, qui a vu son équipe s'imposer lors de ses trois derniers déplacements (à l'AC Ajaccio en L2, au Paris FC aux penalties en pré-barrage comme à Troyes). Les Lensois n'ont perdu qu'un seul de leurs dix derniers matches loin du Nord.

Sauf que les Nordistes accumulent les handicaps. D'abord, ils ont disputé deux prolongations à Paris et Troyes pour gagner le droit de disputer ce match aller-retour contre le 18e de L1. Ensuite, ils doivent jouer sans leur gardien de but, Jean-Louis Leca, expulsé à Troyes.

Et pour retrouver la Ligue 1 quatre ans après l'avoir quittée, ils affrontent une formation également habituée aux exploits. Derniers de Ligue 1 à 8 journées de la fin du championnat, les Dijonnais ont pu chiper la 18e place à Caen grâce notamment à un but victorieux de Kwon Chang-hoon contre Strasbourg (2-1), lors de la 36e journée. Un petit point d'avance sur les Caennais, l'espoir de se maintenir en L1 s'est tenu qu'à ça. Et désormais, cela tient à un match à domicile. Avec un atout dans la manche: le Sud-Coréen Kwon, auteur du but égalisateur en fin de match à Lens. "Ce but à l'extérieur est capital, même s'il y a tellement de rebondissements dans le foot... Il faudra confirmer chez nous, avec cette fois, le public que sera derrière nous", annonçait l'expérimenté Florent Balmont, qui a signé pour une saison de plus au DFCO. Il espère la passer encore en L1. ce serait sa 18e saison de suite dans l'élite, pour ses 40 ans.