Le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas
Le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas | AFP - Jean-Sébastien Evrard

Aulas reconnaît une "crise"

Publié le , modifié le

Jean-Michel Aulas, président de Lyon, a reconnu "une crise" après la défaite à Montpellier (5-1), au micro de BeInSport à l'issue de la rencontre. "Il y a toujours une crise quand il y a une défaite aussi importante, et une série de non-victoires systématiques (un seul match gagné sur les onze derniers matches toutes compétitions confondues)", a analysé le dirigeant lyonnais.

"Cette crise on va la gérer en interne et surtout trouver l'origine de  l'épidémie de blessures, surtout en défense, avec 7 ou 8 joueurs touchés",  a-t-il encore détaillé. Aulas a en revanche réfuté l'idée que son entraîneur Rémi Garde soit  menacé: "Il faut soulager la tâche de l'entraîneur, c'est pour ça que je suis  là (devant la presse). Cette défaite traduit un manque de titulaires en forme  (physique) pour jouer et il faut trouver l'origine des blessures". 
 

La déclaration de Jean-Michel Aulas en vidéo :

Rémi Garde, également au micro de BeInSport, a déclaré: "Est-ce que je me sens  en danger ? Oui, je me sens en danger, bien évidemment, comment se sentir  serein dans une période comme ça". Le coach lyonnais a parlé d'une "bonne raclée, d'une bonne gifle",  concluant: "j'espère que tout le monde (dans l'équipe) en a conscience".