Leonardo, Directeur sportif du PSG
Leonardo, Directeur sportif du PSG, le 20 juillet 2019 | AFP

Au PSG, c'est Leonardo le patron

Publié le , modifié le

En poste depuis l'été dernier, Leonardo assume pleinement sa mission de Directeur sportif du Paris Saint-Germain. Contrairement à ses prédécesseurs, il fait l'unanimité aussi bien au sein du club que dans les tribunes.

Après le départ de Leonardo en juillet 2013, le Paris Saint-Germain se cherchait un vrai patron, un homme non seulement chargé du recrutement, mais également capable de faire taire des rumeurs, recadrer certains joueurs, et définir un vrai cap. Les entraîneurs étant souvent placés en première ligne, le Directeur sportif reste la personne idoine pour assumer cette responsabilité. Et ses successeurs, à l'instar du furtif Patrick Kluivert, ou du trop discret Antero Henrique n'ont pas su endosser ce rôle pourtant crucial pour un club aussi ambitieux que le PSG.

Peu après le succès contre Bruges mercredi soir, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, 'Leo' s'est volontairement attardé devant la presse, évoquant différents sujets sensibles dont les départs éventuels de Cavani et Thiago Silva. "Ils sont dans leur dernière année de contrat. C'est clair pour eux, on va avancer ensemble, c'est clair la situation", a-t-il expliqué sans langue de bois. "Il faut être clair avec eux tout le temps et je pense que là, c'est comme ça. On va avancer et on va voir comment ça se passe pendant la saison. Il n'y a pas de timing", a encore assuré le Brésilien.

Quand "Leo" recadre deux légendes du foot français...

Les dossiers concernant Adrien Rabiot, la relève de Thiago Motta, ou même les quelques déclarations équivoques de Neymar ou Kylian Mbappé ces derniers mois sur leur avenir, avaient entretenu l'idée qu'il n'y avait pas de capitaine sur le bateau parisien. De retour à la barre, Leonardo a d'emblée réussi à clarifier une situation qui devenait de plus en plus floue. Mais plus que de gérer les problématiques internes (et notamment celles de ses compatriotes brésiliens), l'homme de tout juste 50 ans assume aussi volontiers le rôle de porte-parole du PSG.

En quelques minutes de conférence d'après-match, le Brésilien s'est aussi offert le plaisir de recadrer deux légendes du foot français. D'abord "agacé" par les propos de Zinédine Zidane qui évoquait "le rêve" de Mbappé de rejoindre le Real Madrid, Leonardo ne s'est pas non plus gêné pour tacler Michel Platini. Ce dernier avait estimé au sujet de Mbappé que "la vitesse ne fait pas tout", et cela n'a pas non plus été du goût du dirigeant parisien. "Je ne veux même pas parler de racisme mais on peut parler de jalousie. Comment ça ? Il va trop vite ? Je ne vois pas... c'est un des meilleurs du monde. Mais bon, il vaut mieux faire envie plutôt que pitié", a-t-il sèchement répondu, avant d'ajouter que "le PSG et Mbappé méritent d'être respectés". Il n'y a pas de doute, l'homme fort du PSG c'est bien Leonardo.