Galtier ASSE
Christophe Galtier | PHILIPPE DESMAZES / AFP

ASSE: Galtier va réfléchir à son avenir

Publié le , modifié le

Christophe Galtier, s'est félicité de la 4e place obtenue par les Verts cette saison et a déclaré que "beaucoup d'éléments" lui donnaient "envie de continuer" même s'il entend se donner un délai de réflexion pour la suite.

Quel est votre sentiment sur l'issue de cette saison et cette 4e place après avoir touché la 3e ?
C.G: "Cela ne dépendait pas de nous. Il fallait que nous gagnions. Nous avons bien fait les choses face à une équipe qui était venue pour jouer et nous empêcher de l'emporter. C'est la 20e victoire de la saison. Cela n'avait pas été fait depuis longtemps. Je n'ai jamais été informé de ce qui se passait à Lorient mais vu l'ambiance dans le stade avec de la joie et de la déception, j'ai compris que les choses ne nous étaient pas favorables. Bravo aux Lillois qui ont été très souvent troisièmes. Il n'y a pas de regret mais le soulagement du travail bien fait et d'une saison extraordinaire conclue sur une 4e place qui permet de participer au barrage de la Ligue Europa. Je souhaite à nos supporteurs et au club de vivre souvent de telles saisons avec notamment pour le prochain exercice un bon parcours européen. La fierté, c'est d'avoir pu jouer la 3e place jusqu'au dernier moment".
   
Quand allez-vous prendre votre décision sur votre avenir ?
C.G: "On va prendre le temps, se poser. Il va y avoir des discussions avec les dirigeants et les gens avec qui je travaille depuis cinq ans. Nous allons faire le point, je vais faire le point avec moi-même, ma famille. Des discussions assez rapides vont s'enchaîner avec la direction. Je n'ai pas de plan de carrière. Nous avons fait quatrièmes. Est-ce qu'on va faire mieux, se maintenir à ce niveau ? Ce n'est pas qu'en termes de résultats. On peut tenter de progresser dans d'autres secteurs. Je verrai les choses tranquillement".
   
Quel est le bilan depuis quatre ans et demi ?
C.G: "Je sais d'où nous sommes partis il y a quatre ans et demi. Je vois où on en est. Il y a un stade qui va bientôt être fini, des supporteurs de plus en plus exigeants. C'est normal car on est supporteurs des Verts on veut voir son équipe en haut, dans le premier tiers, dans les cinq premières places, ce que nous avons réussi à enchaîner deux années d'affilée. (...) Pour réussir les choses, il faut beaucoup d'énergie. Mais je sais que dans dix jours, j'aurai déjà bien récupérer. Ce n'est pas un bilan qui annonce un départ, loin de là. Je fais le bilan d'une saison mais j'ai le droit de m'accorder, on doit m'accorder, ce délai de réflexion car ne pas en avoir ce serait mettre en péril l'institution AS Saint-Etienne. Il y a beaucoup d'éléments qui donnent envie de continuer. Beaucoup d'éléments... Cette réflexion n'est pas spécialement liée à l'avenir de certains joueurs. Je n'ai aucun doute sur la volonté de la direction de monter une équipe compétitive. Le club travaille dans ce sens pour garder ses cadres et améliorer l'effectif mais ne se mettra pas dans le rouge. Concernant des propositions (qui m'ont été faites), il y a eu des sollicitations".

Propos recueillis en conférence de presse.

AFP