Claudio Ranieri (Inter Milan)
Claudio Ranieri | AFP - OLIVIER MORIN

ASM/Ranieri:"un manque de concentration"

Publié le , modifié le

"On laisse la concentration au vestiaire", a enragé l'entraîneur de Monaco Claudio Ranieri en commentant la baisse de régime de son équipe qui menait 2-0 à la mi-temps à Sochaux mais a concédé un nul 2-2 cédant du même coup le fauteuil de leader au Paris SG, à l'issue de la 10e journée de L1.

Quel est votre sentiment après ce partage des points concédés alors que  vous meniez de deux buts à la mi-temps ?
"C'est le football ! C'est un sport merveilleux, donc on fait un début  très bien, on marque deux buts et après on laisse la concentration au  vestiaire. Est-ce qu'on a craqué sur le plan physique ? Non, jamais, on n'a pas  craqué, mais après le 2e but, on a pensé que le match était terminé. Non, le  match se termine quand les arbitres sifflent. Sochaux a fait le match attendu,  quand on a joué, on a bien joué, mais après..."
   
Avec ce nul, vous perdez votre place de leader.
"Oui, ce n'est pas un problème. Ce qui compte, c'est qu'il faut  s'améliorer match après match. C'est ça l'important. Sur les corners (sur  lesquels Monaco a concédé les deux buts), c'est de la concentration qu'il faut.  Il ne faut pas donner de l'espace à l'adversaire, ce sera important de faire  voir ça avec mes joueurs, de leur montrer. Il n'y a pas eu de suffisance car  sinon on ne marque pas ces deux buts. Ces deux buts étaient phénoménaux. Il  faut que je parle avec mes joueurs pour savoir ce qui s'est passé."
   
Votre équipe a-t-elle souffert de l'absence à la dernière minute d'Eric  Abidal en défense ?
"Ca n'a pas été un problème de changer Abidal à la dernière minute.  Raggi était prévu pour jouer et Fabinho s'était échauffé. Pour Abidal, il avait  une douleur à une jambe, j'ai préféré ne pas prendre de risque. Et j'ai aussi  sorti Jérémy Toulalan à l'heure de jeu car c'était son premier match (depuis  sept semaines, ndlr). Non, le problème c'est la tête et la concentration,  Sochaux a bien joué, félicitations à eux."

AFP