Ligue 1 : Arrivée imminente à Lille pour Christophe Galtier

Ligue 1 : Arrivée imminente à Lille pour Christophe Galtier

Publié le , modifié le

Sauf revirement de situation, Christophe Galtier devrait devenir le nouvel entraîneur de Lille. Le départ de l'Argentin Marcelo Bielsa acté le 22 novembre dernier, le Losc lui cherchait un remplaçant. Si dans un premier temps, la piste d'un entraîneur espagnol était privilégiée notamment pour des questions d'acclimatation au groupe - composé essentiellement de joueurs sud-américains - les dirigeants lillois, ont finalement préféré s'orienter vers un coach connaissant très bien la Ligue 1.

Depuis le départ de Marcelo Bielsa, le club lillois se retrouvait sans entraîneur attitré. Les prochaines heures devraient donc être déterminantes.

Galtier en concurrence avec Franck Passi

Selon L’Equipe, une liste de quatre entraîneurs était initialement prévue, mais deux noms semblaient sortir du lot : Franck Passi et Christophe Galtier, tous deux libres de tout contrat.  "Le Losc aurait finalement porté son choix sur l'ancien coach de l'AS Saint-Etienne de 2009 à 2017, même si les deux parties doivent encore discuter des modalités de leur engagement commun avant officialisation", a écrit le quotidien sportif, citant des "sources proches du club".

le profil de Franck Passi, adjoint de Bielsa à l’OM et qui l’a précédé au Losc, plairait beaucoup à Luis Campos et son travail aurait été très apprécié par ce dernier lors des six premiers mois du projet LOSC Unlimited (janvier-juin 2017).

Christophe Galtier, libre depuis son départ de Saint-Etienne en fin de saison dernière,  avait quant à lui annoncé sur Canal+ le 26 novembre dernier que le projet lillois pourrait l’intéresser. "J’ai joué trois ans dans ce club, j’ai un attachement particulier pour ce club et la région", avait-il déclaré sur le plateau du Canal Football Club

Une chose est sûre, le prochain entraîneur devra avoir les nerfs solides pour succéder à Bielsa et accepter de se lancer, dans ce projet qui navigue actuellement en eaux troubles.  A titre de rappel : Gérard Lopez, le propriétaire luxembourgeois du club, doit présenter la somme de 25 millions d'euros auprès de la DNCG pour voir l'instance lever l'interdiction de recrutement prononcé au début de ce mois de décembre.
 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn