Anthony Martial
L'attaquant de l'AS Monaco, Anthony Martial | AFP - VALERY HACHE

Anthony Martial quitte Clairefontaine pour signer à Manchester United

Publié le , modifié le

Anthony Martial a été autorisé par le sélectionneur Didier Deschamps à quitter le rassemblement des Bleus à Clairefontaine ce lundi a annoncé la FFF. L'attaquant monégasque de 19 ans va rallier l'Angleterre et Manchester United l'attend pour lui faire signer son contrat. Le club mancunien s'est mis d'accord avec son homologue de la Principauté pour le transfert de l'attaquant qui était '"intransférable" au début de l'été selon ses dirigeants. Ces derniers ont revu leur discours devant un chèque qui avoisinerait les 80 millions d'euros (bonus compris) selon les médias.

Leonardo Jardim doit attendre avec impatience mardi minuit. Une fois passée cette heure fatidique, il pourra enfin commencer à construire son onze pour la saison à venir. En deux jours, l'entraîneur portugais a vu partir Aymen Abdennour à Valence et a dû dire au revoir à son attaquant Anthony Martial. Le jeune Français de 19 ans va s'engager avec Manchester United pour une somme qui atteindrait les 80 millions d'euros (bonus compris). Arrivé à Clairefontaine ce lundi à 11h, le joueur a demandé une permission exceptionnelle pour rejoindre l'Angleterre afin d'y parapher son contrat. "Anthony Martial s'est présenté ce lundi à 11h00 au rassemblement de l'équipe de France à Clairefontaine.

Il a sollicité auprès de Didier Deschamps  l'autorisation de se rendre en Angleterre pour y signer un contrat avec Manchester United. Compte tenu des circonstances exceptionnelles, le  sélectionneur a accédé à la demande du joueur", peut-on lire sur le site internet de la FFF. Après Kurzawa (PSG), Abdennour (Valence), Ferreira-Carrasco (Atletico Madrid), Kondogbia (Inter Milan) et à un degré moindre Lucas Ocampos (OM), c'est un sixième cadre de l'AS Monaco qui met les voiles. Le projet de l'AS Monaco qui reposait sur l'achat de joueurs jeunes à très fort potentiel à la revente prend tout son sens.