Angers : nommé en mars après la mise en examen de Saïd Chabane, Fabrice Favetto-Bon quitte ses fonctions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Fabrice Favetto-Bon
Le président délégué d'Angers, Fabrice Favetto-Bon, quitte ses fonctions cinq mois seulement après son arrivée pour suppléer Saïd Chabane, mis en examen pour "agressions sexuelles aggravées". | MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Cinq mois seulement après son arrivée en tant que président délégué afin de suppléer Saïd Chabane, mis en examen pour "agressions sexuelles aggravées", Fabrice Favetto-Bon a démissionné aujourd'hui pour raisons personnelles. L'instabilité perdure au SCO d'Angers.

Fabrice Favetto-Bon n'est plus le président délégué d'Angers, cinq mois après son arrivée. L'actualité s'était brusquement emballée sur les bords de l'Anjou en février lorsque le président du SCO d'Angers, Saïd Chabane, a été mis en examen pour "agressions sexuelles aggravées" après les plaintes déposées par quatre femmes, une salariée et trois anciennes employées du club.

Dans la foulée de cette mise en examen, Saïd Chabane avait pris du recul et nommé Fabrice Favetto-Bon en tant que président délégué pour le suppléer. Ce dernier a décidé ce lundi de quitter ses fonctions. "Je quitte le club le cœur lourd, pour des raisons personnelles et familiales", a-t-il simplement commenté sur le site du SCO. L'intérim va être assuré par Philippe Caillot, membre du conseil d'administration du club, dans l'attente d'une nouvelle nomination. 

"Lorsque j'ai proposé à Fabrice (Favetto-Bon) de nous rejoindre, je pensais que nous ferions un grand bout de chemin ensemble, a commenté Saïd Chabane. Ce n'est pas le cas mais je respecte son choix." Dès l'arrivée au club de Favetto-Bon, le directeur sportif historique, Olivier Pickeu, avait été remercié pour faute grave, mettant ainsi fin à plus de dix ans d'un trio Saïd Chabane - Olivier Pickeu - Stéphane Moulin, le coach. Favetto-Bon avait ensuite initié l'arrivée au poste de directeur sportif  de Sébastien Larcier, l'ancien dijonnais.

Un joueur d'Angers bientôt jugé pour exhibition sexuelle

Pendant son court passage à la tête du SCO d'Angers, Fabrice Favetto-Bon avait également dû gérer l'affaire Farid El-Melali. L'international algérien est visé par deux plaintes pour exhibition sexuelle et devrait prochainement être jugé en comparution après avoir avoué les faits. Le bazar continue à Angers qui aimerait certainement retrouver un peu de calme pour aborder sa sixième saison consécutive en Ligue 1.