Ligue 1 Reims Caen Delort 102015
Le Rémois Omenuke Mfulu au duel avec le Caennais Andy Delort | AFP - François Nascimbeni

Angers et Caen ne s'arrêtent plus

Publié le , modifié le

Les promus angevins ont su renverser la vapeur après avoir concédé l'ouverture du score à Toulouse. Le SCO s'impose 2-1 et reste deuxième. Caen complète toujours le podium après sa victoire à l'extérieur devant Reims. Sur les autres pelouses, l'ESTAC Troyes, plus mauvaise défense de Ligue 1, a encore craqué contre le FC Nantes (0-3), avec une frappe remarquable ee Valentin Rongier en lucarne. Saint-Etienne gagne à domicile contre le GFC Ajaccio (2-0). Guingamp et Lille se séparent sur le score de 1-1.

L'euphorie des deux "petits" se prolonge: le SCO (2e) et le SMC (3e) conserveront leur place sur le podium à l'issue de la journée grâce à leur victoire à l'extérieur. A Toulouse, tout s'est joué en dix minutes: Angers a surmonté l'ouverture  du score de Trejo (24e) en égalisant trois minutes plus tard par son capitaine  Ndoye puis en prenant l'avantage par Camara à l'issue d'un beau slalom (33e),  pour s'imposer 2-1. A Reims, Caen s'est imposé 1-0 sur un but de son capitaine Féret après un déboulé et un judicieux centre en retrait de Delort (74e). C'est le troisième match d'affilée du Stade Malherbe sans encaisser de but.

Saint-Etienne redresse la barre

Après trois défaites de rang (L1 et C3 confondues) et huit buts encaissés,  les Verts se sont remis dans le droit chemin en dominant le Gazélec Ajaccio  (2-0), toujours en quête du premier succès de son histoire dans l'élite. Beric, d'un but curieux de la poitrine sur corner (20e), puis Monnet-Paquet  (70e) ont permis à l'ASSE de rester à deux longueurs du podium et de monter d'un cran, à la 4e place, en attendant le match de Rennes dimanche soir.
   
Briand (33e) a répondu à Boufal (30e), et Guingamp-Lille a accouché d'un  nul 1-1, aux portes du top 10. Le but lillois, le 4e personnel de Boufal, a été marqué dans un climat polémique: ses adversaires lui ont reproché d'avoir  continué à jouer alors que le Guingampais Coco était à terre, touché. A noter  aussi le carton rouge en fin de partie pour le défenseur nordiste Sunzu. Pas d'ambiguïté en revanche lors de Nantes-Troyes (3-0). Avec des buts de Rongier, Sabaly et Bammou, les Canaris ont offert à leur public un festival  avant un enchaînement de cinq déplacements (L1 et Coupe de la Ligue confondues) tout juste entrecoupés par la réception de l'OM.