Angers cartonne, Troyes se dirige tout droit vers la Ligue 2

Angers cartonne, Troyes se dirige tout droit vers la Ligue 2

Publié le , modifié le

Alors qu'Angers a étrillé Lorient en marquant la bagatelle de cinq buts, Troyes s'est un peu plus enfoncé dans la zone rouge et voit la Ligue 2 se rapprocher à grand pas. Pour les autres matches de cette 31e journée de Ligue 1, Lille reste placé dans la course à l'Europe, en noyant Toulouse ancré à sa 19e place. Guingamp a fait le minimum face à Reims, en réalisant un nouveau pas vers le maintien.

Troyes continue sa marche en avant vers la Ligue 2


Troyes jouait clairement son avenir en Ligue 1 ce samedi, face à Caen. En cas de défaite face aux Normands, et de victoire d’Ajaccio face à Nice, les coéquipiers de Nivet disaient officiellement au revoir à la Ligue 1.
La partie commence plutôt bien pour les Troyens, qui prennent dès la 22e minute l’avantage, avec ce but de la tête de Xavier Thiago. Caen, huitième de Ligue 1, ne tarde pas à réagir et égalise grâce à Alaeddine Yahia (35e). Là encore, c’est suite à un corner que le score s’alourdit. La fin de la première période est dominée par les Caennais qui multiplient les grosses occasions. Les Normands tirent beaucoup au but (13 fois lors de la première mi-temps) sans guère d’efficacité.

Rodelin vient sauver Caen à la 54e minute, en marquant son huitième but de la saison. La rencontre se montre par la suite pauvre en occasion. Pendant que Caen confirme sa place dans la première moitié de tableau, Troyes se rapproche définitivement de la Ligue 2. La rétrogradation n’est pas encore officielle, mais le chemin semble déjà tracé.

Carton plein pour Angers

Dans cette rencontre du milieu de tableau, il n’y avait guère d’enjeux. Lorient (11e) et Angers (12e) détiennent le même nombre de points, et l’objectif est bien entendu de passer du côté de la première partie du tableau. Angers entame parfaitement le match, grâce à Ketkeophomphone qui ouvre le score à la 14e minute au terme d’un beau numéro individuel. C’est lui qui permet à son équipe de doubler la mise, en réalisant la passe décisive pour Mangani, qui voit son but validé par l’arbitre, même si le ballon est ressorti du but. Lorient accuse le coup et voit son retard passer à trois buts, avec Saiss qui est parfaitement lancé par Mangani. Les Bretons parviennent à réduire le score à quelques minutes de la mi-temps, où Waris profite d’une erreur de Letellier pour pousser le ballon dans un but complètement vide.

La deuxième mi-temps est à l’image de la première : Angers domine, Lorient prend l’eau. Il faut attendre la 81e minute pour être témoin d’un nouveau but. N’Doye signe en effet le quatrième but angevin, face à des Morbihannais désabusés. Mangani vient enfoncer le clou dans les dernières secondes du match, en trompant Lecomte. 5-1, dans la bataille du milieu, ce samedi, l’avantage était plutôt angevin.
 

Lille enchaîne, Toulouse plonge

Dix places séparent Lille (9e) de Toulouse (19e). Et pourtant, toutes deux jouaient leur avenir ce samedi. Que ce soient les Lillois, toujours dans la course à l’Europe, ou les Toulousains, qui se battent quant à eux pour sortir de la zone de relégation. L’équipe de Frédéric Antonetti prend l’avantage dès la 17e minute, avec Morgan Amalfitano qui trompe Lafont dans la surface de récupération. Lille parvient à faire preuve de réalisme, et si les actions ne sont pas nombreuses, sait faire mouche.
Ben Yedder manque de peu l’égalisation à la 47e, avec son tir du pied droit qui passe juste à côté du but lillois. Après cette seule occasion, Toulouse subit la rencontre, et évite de peu le second but, uniquement sauvé par une belle parade de Diop qui sauve la balle du 2-0. Lille en profite pour se rapprocher des premières places du championnat et des compétitions européennes, tandis que Toulouse s’enfonce un peu plus dans la zone rouge.
 

Guingamp fait le minimum, mais ça paie


La course au maintien se jouait en partie ce samedi soir, entre Reims (17e) et Guingamp (16e). Seuls deux points séparent les deux équipes qui ne sont pas assez éloignées de la zone de relégation pour se voir certaines de rejouer dans l’élite la saison prochaine. Alors que l’entame du match est plutôt champenoise, c’est bien Guingamp qui prend l’avantage, grâce à ce but incroyable de Younousse Sankharé. Le joueur costarmoricain parvient à trouver le chemin des filets dans une posture où il était quasiment impossible de marquer. Reims a beau dominer, l’avantage est bel et bien guingampais.

C’est sur cette seule occasion dangereuse de la mi-temps (et de la rencontre), que Guingamp construit sa victoire et empoche les trois points bien précieux pour son maintien. Reims voit la seizième place s’éloigner à cinq points désormais, et n’a jamais semblé en mesure d’égaliser.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou