Angel Di Maria suspendu quatre matches pour son crachat sur Alvaro, Neymar dans l'attente

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Di Maria
Angel Di Maria, un pied gauche précieux qui n'éclipse pas son crachat | JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Coupable d'avoir craché sur Alvaro Gonzalez lors du Classique contre l'Olympique de Marseille, Angel Di Maria a été suspendu quatre matches par la commission de discipline de la LFP. La décision concernant les accusations d'insultes racistes qu'aurait prononcé Alvaro Gonzales envers Neymar est attendue le 30 septembre.

Dix jours après la rencontre, le Classique entre le PSG et l'Olympique de Marseille (1-0 pour l'OM), les rebondissements continuent. Ce mercredi soir, la commission de discipline de la ligue professionnelle de football (LFP) a infligé quatre matches de suspension à Angel Di Maria. L'Argentin avait craché au visage du défenseur marseillais Alvaro Gonzalez. Di Maria manquera donc les rencontres face à Angers, Nîmes, Dijon et Metz. 

à voir aussi Ligue 1 : 2 matches ferme pour Neymar, comme Paredes, 6 pour Kurzawa et 3 pour Amavi, enquête ouverte pour propos racistes contre Alvaro Gonzalez Ligue 1 : 2 matches ferme pour Neymar, comme Paredes, 6 pour Kurzawa et 3 pour Amavi, enquête ouverte pour propos racistes contre Alvaro Gonzalez

L'examen du dossier concernant les comportements d'Alvaro Gonzalez et Neymar sera lui étudié dans la prochaine commission de discipline, mercredi prochain, 30 septembre. Le Brésilien accuse le défenseur marseillais de lui avoir proféré des insultes racistes.

Enfin, rappelons que Neymar doit purger un deuxième match de suspension après son expulsion contre Marseille.

AFP