Carlo Ancelotti affirme que le PSG n'a pas besoin de recrues
Carlo Ancelotti | KARIM JAAFAR/AFP

Ancelotti parle pour ne rien révéler

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Paris SG Carlo Ancelotti a entretenu le flou vendredi quant à son avenir, dont on ne sait toujours pas s'il sera à Paris ou ailleurs, au cours d'une conférence de presse qui avait attiré la grande foule au Camp des Loges. Avec humour et semblant parfois jouer avec ses interlocuteurs, le coach parisien est resté très vague sur son avenir, confirmant toutefois que son rendez-vous avec le président du club Nasser El Khelaïfi, initialement prévu ce vendredi, avait été repoussé, probablement à dimanche. C'est à dire, après le match du PSG contre Brest qui sera la dernière sortie des nouveaux champions de France devant leur public.

"Cette semaine, ça a surtout été la fête et puis il y a un match demain.  Donc je n'ai pas encore réfléchi. Vraiment, j'ai été très, très occupé par la  fête et par beaucoup de choses", a d'abord déclaré le technicien italien, tout  sourire. Dans une interview mercredi à L'Equipe, Ancelotti avait tout de même montré  qu'il avait un peu réfléchi à la question, expliquant ce qu'il attendait de sa  rencontre avec M. El Khelaïfi. "Je veux d'abord parler avec le club et comprendre ce qui s'est passé cette  saison et ce qui va se passer à l'avenir", avait-il dit, ajoutant: "La chose la  plus importante est de travailler dans une ambiance où vous sentez que vous  avez la confiance."

Ces remarques semblent confirmer que l'Italien a mal vécu la pression mise  par les propriétaires du club lorsque les résultats n'étaient pas là, à la fin  du mois de novembre notamment.  Elles viennent aussi rappeler que si le PSG peut s'appuyer sur l'année de contrat qui reste à Ancelotti, celui-ci reste en position de force, sa  succession n'étant pas simple à assurer pour les dirigeants du club de la  capitale.

Pas de contact avec Madrid

En tout état de cause, Ancelotti qui a beaucoup parlé pour dire peu de choses, n'a pas donné beaucoup plus de pistes,  affirmant tout de même qu'il planchait déjà sur la prochaine saison. Apportant une précision et un démenti: "Je commence à planifier pour l'année à venir. On reprendra la première semaine de  juillet" avant d'ajouter: "Je n'ai jamais  parlé avec Madrid. Ce sont les journalistes qui en parlent".Bref, l'exercice n'a pas apporté beaucoup d'éléments nouveaux. On en saura peut-être plus dimanche 

Vidéo: Ancelotti rend hommage à Beckham

Voir la video

Christian Grégoire