Ancelotti PSG 17112012
Carlo Ancelotti. | FRANCK FIFE / AFP

Ancelotti: "Nous ne sommes pas encore une équipe"

Publié le , modifié le

S'avouant "très énervé" par la défaite du PSG à domicile contre 9 Rennais, Carlo Ancelotti n'a pas mâché ses mots en conférence de presse: "Quelque chose va changer et l'attitude des joueurs va changer." Et d'expliquer: "On vient de perdre deux matches à la maison et ce n'est pas possible pour une équipe qui veut remporter le Championnat. Nous ne sommes pas encore une équipe et le moment est difficile." Et de conclure: "Je n'ai pas peur de dire qu'on est en crise".

Comment expliquez-vous cette défaite ?
CARLO ANCELOTTI:"C'est incroyable. On n'a pas eu une bonne attitude sur le terrain. On vient de perdre deux matches à la maison et ce n'est pas possible pour une équipe qui veut remporter le Championnat. Nous ne sommes pas encore une équipe et le moment est difficile. Il faut changer quelque chose et je vais changer quelque chose. Nous devons être plus attentifs, plus concentrés, plus déterminés, plus durs. Nous ne sommes pas concentrés sur les difficultés du match, surtout à la maison. Ce n'est pas possible, il faut de la vitesse, de l'intensité."

Qu'allez-vous changer ?
C.A.: "Quelque chose va changer et l'attitude des joueurs va changer."

Allez-vous effectuer une reprise en main de l'équipe ?
C.A.:"Oui."

On vous sent fâché...
C.A.:"Je suis très énervé."

La défaite s'explique-t-elle par un problème tactique ?
C.A.:"Non, il n'y a pas eu de problème tactique. On a un peu changé le système parce que'on n'avait pas Verratti, pas Motta. Verratti avait un petit problème à son retour de sélection et il y avait un risque à l'aligner. J'ai préféré qu'il récupère."

Avez-vous senti de la peur chez vos joueurs ?
C.A.:"On a eu beaucoup d'opportunités mais je ne pense pas qu'il y avait de la peur de jouer."

Le PSG est-il en crise ?
C.A.: "Oui. Je n'ai pas peur de dire qu'on est en crise. Nous devons en sortir vite parce que le moment est difficile. Si on a du caractère, du professionnalisme, on en sortira, mais je ne suis pas inquiet pour le prochain match. Le problème, c'est que nous avons perdu deux matches à la maison et des points en Championnat."

L'absence d'Ibrahimovic est-elle préjudiciable ?
C.A.: "Je ne pense pas. On a très bien joué sans lui contre Marseille (victoire 2-0 en Coupe de la Ligue, ndlr) avec une bonne attitude."

Qu'est-ce qui manque au PSG ?
C.A.: "Nous ne sommes pas encore une équipe. On joue parfois de façon trop individuelle et c'est le problème."

AFP