Amical : Lyon enchaîne contre Nice

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Aouar Lyon Nice
La joie des lyonnais après le seul but de la rencontre. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour son deuxième match amical de reprise, l'Olympique Lyonnais s'est imposé samedi contre Nice (1-0). Sans forcément briller.

Après un match de reprise en douceur contre Port-Valais, un club de D6 suisse, facilement remporté (12-0), l'Olympique lyonnais a enchaîné un deuxième succès dans sa préparation en vue de la finale de Coupe de la Ligue contre le PSG (31 juillet). 

Les hommes de Rudi Garcia ont livré une copie sérieuse au terme d'un match où ils n'ont été que très peu inquiétés par des Niçois qui retrouvaient la compétition pour la première fois depuis 4 mois. Le seul but de la rencontre a été inscrit sur penalty par Houssem Aouar, après seulement quatre minutes de jeu. Un penalty gratté par Moussa Dembélé, dont la percée a été stoppée de manière irrégulière par Walter Benitez.

• Dembélé en jambes, Kamara bien intégré

Si les deux équipes se sont appliquées pour remettre en route la machine, le match, qui se jouait à huis clos, n'aurait de toute façon pas fait lever les foules. En première période, toute tentative de construction passait systématiquement par des décalages sur le côté et des renversements de jeu (ou le dégagement sur Dembélé pour Lyon). 

Avec les nombreux changements opérés à la pause, notamment du côté de Nice qui a aligné un deuxième onze, des situations dans les petits espaces ont pu voir le jour. Invisible jusque-là, Rayan Cherki a eu quelques fulgurances. Mais le jeune prodige lyonnais a plutôt déçu. Bruno Guimaraes et Moussa Dembélé ont, eux, montré qu'ils étaient déjà bien en jambes. L'entrée du jeune Melvin Bard sur le flanc gauche de la défense a été remarquée.

• Cherki en rodage, Sacko et Ganago fantomatiques

Côté niçois, les 45 premières minutes de la recrue Hassane Kamara ont été très intéressantes. Le latéral gauche arrivé de Reims cet été s'est montré inflexible face à Bertrand Traoré et juste sur ses montées. Bonne première aussi pour le défenseur central Flavius Daniliuc, arrivé du Bayern Munich, et pour Amine Gouiri, qui était encore en stage avec l'OL une semaine plus tôt. Le retour de Youcef Atal, qui disputait son premier match depuis son opération du genou en décembre dernier, est encourageant. A l'inverse, les ailiers Ignatius Ganago et Ihsan Sacko ont vécu une vraie traversée du désert ce samedi. Tout juste arrivés, Morgan Schneiderlin et Bambu n'étaient pas sur la feuille de match.

Lyonnais et Niçois vont continuer leur série de matches amicaux le 16 juillet prochain au cours d'un tournoi dans lequel ils affronteront les deux clubs de Glasgow : le Celtic et les Rangers. Pour Lyon, la montée en puissance devra ensuite se confirmer contre La Gantoise le 22 juillet, puis probablement contre Anderlecht. Les coéquipiers de Memphis Depay devront être prêts pour la finale de la Coupe de la Ligue contre Paris le 31 juillet, puis pour leur huitième de finale retour de Ligue des Champions contre la Juventus Turin, une semaine plus tard.

à voir aussi Jean-Michel Aulas : "Je ne suis ni un politique, ni prêt à m'investir à plein temps dans la gestion du foot français" Jean-Michel Aulas : "Je ne suis ni un politique, ni prêt à m'investir à plein temps dans la gestion du foot français"