Amical : L'OM s'incline face à une D1 slovaque pour son 3e match de préparation

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
André Villas Boas

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Olympique de Marseille s'est incliné face au FK DAC 1904 Dunajská Streda samedi à l'occasion de son troisième match de préparation (1-2).

Après avoir aisément disposé du Pinzgau Saalfelden (5-1) et du SV Heimstetten (6-1), l'Olympique de Marseille a connu un après-midi compliqué contre le FK DAC 1904 Dunajská Streda (1-2). Passer d'adversaires de D4 allemande et de D3 autrichienne au récent 3e de première division slovaque a posé beaucoup de problèmes à des Phocéens peu concentrés et concernés en première période.

Un premier acte inquiétant

Comme lors du match précédent, les hommes d'André Villas Boas ont été menés rapidement, mais la réaction a cette fois été beaucoup plus tardive et beaucoup moins convaincante. Le tableau d'affichage affichait 2-0 en faveur du DAC quand ils ont regagné les vestiaires, avec le sentiment que le score aurait difficilement été plus favorable aux Marseillais.

à voir aussi Amical : Revivez la défaite de Olympique de Marseille contre le FK DAC 1904 Dunajská Streda Amical : Revivez la défaite de Olympique de Marseille contre le FK DAC 1904 Dunajská Streda

Après dix premières minutes correctes, l'OM a semblé sans jus et sans motivation, à l'image de l'ouverture du score concédée sur une perte de balle devant sa propre surface de Florian Chabrolle (18'). Trouvé sur le côté gauche, l'attaquant vénézuélien Eric Ramirez a bénéficié de l'espace laissé par Alvaro Gonzalez pour s'engouffrer et tromper un Steve Mandanda pas exempt de tout reproche au premier poteau. Puis, c'est un coup franc sublime de l'international hongrois Zsolt Kalmar qui a permis au DAC de faire le break (33'). Excentré à gauche, l'ex-milieu du RB Leipzig a trouvé la lucarne opposée de Mandanda.

Thauvin est présent

Il a fallu attendre le coup d'envoi du deuxième acte pour observer une réaction des Phocéens, dont le onze a été fortement chamboulé à la pause, beaucoup plus que celui des Slovaques. Très décevant, le trio Germain-Aké-Payet a notamment quitté le terrain pour une association Thauvin-Benedetto-Radonjic, plus percutante. Quelques instants après une frayeur sur une frappe de Friede, qui s'était baladé dans la défense marseillaise, Alvaro a obtenu un penalty sur une frappe déviée de la main et c'est Florian Thauvin qui s'est chargé de le convertir (51') pour réduire le score.

Face à des adversaires émoussés physiquement, les Olympiens se sont ensuite procuré plusieurs situations dangereuses, sans jamais réussir à égaliser. On notera notamment une frappe non cadrée de Dario Benedetto en guise de conclusion d'une combinaison lumineuse, initiée par une percée de Valentin Rongier, dont le centre a été remis intelligemment en retrait par Thauvin (54'). Après deux victoires faciles, l'OM va devoir revoir ses plans pour son 4e match de préparation, prévu contre le Bayern Munich dans à peine une semaine.

15 minutes pour Balerdi

Le premier match amical, remporté contre le Pinzgau Saalfelden (5-1) avait permis d'apprécier les premiers pas de la recrue Pape Gueye, buteur et prometteur, ainsi que le retour de blessure de Florian Thauvin après une saison blanche. Le deuxième, face à Heimstetten (6-1), avait sifflé la récréation pour les minots, avec un doublé de Marley Aké et des réalisations de Chabrolle et Kamara. Ce troisième test aura surtout pointé la marge de progression de l'équipe de Villas Boas, encore loin d'une forme optimale. Enfin, s'il s'agissait de la première de Leonardo Balerdi sous les couleurs phocéennes, le défenseur prêté par Dortmund n'a eu droit qu'à 15 minutes de jeu. Une prochaine opposition devrait lui permettre de se montrer véritablement.