Adrien Rabiot prolonge finalement au PSG

Adrien Rabiot prolonge finalement au PSG

Publié le , modifié le

Adrien rabiot a prolongé son contrat avec le PSG jusqu'en 2019. A 19 ans, après avoir refusé de prolonger son contrat, failli partir à la Roma au Mercato, après avoir été écarté de la liste des joueurs engagés par le PSG en Ligue des Champions et été aussi écarté des feuilles de match de Laurent Blanc depuis le début de la saison, le milieu de terrain a décidé finalement de rester.

Tout ça pour ça. Après des mois d'impasse, des mois loin des matches de L1 et encore plus de Ligue des Champions, compétition pour laquelle le PSG ne l'a pas qualifié, Adrien rabiot a décidé de prolonger l'aventure à Paris. "Je suis très content de rester un joueur du Paris Saint-Germain, ce club qui m’a fait devenir le joueur que je suis aujourd’hui", a déclaré le joueur dans le communiqué du club. "Je remercie le Président d’avoir gardé les discussions ouvertes ces derniers mois ainsi que la Direction Sportive pour son soutien. C’est ici au Paris Saint Germain que j’ai grandi et ressenti mes premières émotions. Le projet du Club est ambitieux et je suis fier d’en faire partie pour les années à venir."

Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, a également montré sa satisfaction: "Je suis heureux du renouvellement du contrat d’Adrien Rabiot, pour quatre saisons supplémentaires à partir de Juin 2015 au Paris Saint-Germain. C’est ici l’une des signatures les plus importantes pour l’avenir du Club, il fait partie des grands joueurs de demain. Adrien a grandi avec nous et je suis convaincu qu’il nous fera encore vivre de grands moments de football.  Il était très important pour le Club qu’un jeune joueur Français du talent d’Adrien reste dans la famille du Paris Saint-Germain."

On serait plutôt tenter de dire qu'il la réintègre. Car depuis le début de la saison, outre le fait d'avoir été mis de côté sur la liste des joueurs engagés en Ligue des Champions, Adrien Rabiot n'a pas disputé la moindre minute d'un match officiel. A 19 ans, il avait besoin de retrouver les terrains. Et malgré la possibilité de signer où il voulait dès le mois de janvier prochain, le temps devait paraître très long pour lui.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze