André-Pierre Gignac (Lorient-OM)
A Lorient, André-Pierre Gignac (à droite) a eu plusieurs occasions franches. Mais l'attaquant marseillais n'a pas marqué. | REUTERS

Accroché à Lorient (1-1), l'OM pourrait céder la première place au PSG

Publié le , modifié le

A Lorient (1-1), le leader marseillais n’a pas su aligner une troisième victoire consécutive, malgré l’ouverture du score de Dimitri Payet. Résultat : l’OM n’a que deux points d’avance sur le PSG, qui pourrait prendre la tête du classement s’il s’impose à Lille mercredi, lors de cette 16e journée de Ligue 1.

Mercredi soir, pour peu que Paris fasse le plein à Lille, la Ligue 1 aura un nouveau leader. Et l’OM aura cédé le fauteuil qu’il squatte depuis deux mois et demi. A Lorient (1-1), les Marseillais n’ont pas su engranger un troisième succès de rang. Eux qui venaient de dompter Bordeaux (3-1) et Nantes (2-0) au Vélodrome. Depuis deux mois, l’équipe de Marcelo Bielsa brille autant à domicile qu’elle peine à l’extérieur. Sa dernière victoire en déplacement commence à dater : elle remonte au 4 octobre, à Caen (1-2).

Pour ne pas avoir su enrayer cette série, l’OM se retrouve désormais dans le viseur du PSG. Paris a beau ne pas séduire, il n’est qu’à deux longueurs. Autrement dit, le club de la capitale pourrait passer devant s’il gagne une septième rencontre d’affilée en Championnat. Les Phocéens pourraient alors s’en mordre les doigts.

Gignac et Batshuayi en manque de réussite

Car à Lorient, ils ont eu plusieurs occasions de faire plier les Merlus. Toutes vendangées : en première période, Gignac a mal ajusté son lob (24e) et Barrada, seul au point de penalty, n’a pas trouvé le cadre (27e) ; en seconde, Gignac s’est heurté successivement à la main ferme de Lecomte (60e et 90e) et à un sauvetage de Le Goff (71e). Batshuayi, entré à la place de Barrada, n’a pas connu plus de réussite devant Lautoa (80e) et Lecomte (86e).

Entre-temps, l’OM pensait pourtant avoir fait le plus dur, lorsque Payet a conclu un contre éclair d’une frappe dans la lucarne (0-1, 34e). Mais Lorient a vite, très vite réagi à la quatrième réalisation du meneur de jeu phocéen. Il lui a suffi d’un penalty, obtenu par Jeannot et transformé par Jordan Ayew (1-1, 37e), pour revenir à hauteur du leader.

L’OM s’est ensuite efforcé de reprendre l’avantage, en monopolisant le ballon. Sans y parvenir. A sa décharge, Lorient avait du répondant. Les Merlus, désormais 14es, viennent de prendre sept points sur neuf. Pour Bielsa et ses hommes, la série ne sera qu’une maigre consolation.

Gil Baudu @gbaudu