Eric Abidal
Le défenseur monégasque Eric Abidal | AFP - JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

Abidal : "Je ressors très, très fatigué"

Publié le , modifié le

Le capitaine de Monaco, Eric Abidal, s'est dit "très, très fatigué" après l'enchaînement des rencontres avec l'équipe de France et la victoire contre Lorient (1-0) dimanche lors de la 5e journée de Ligue 1, estimant que Monaco a "marqué les esprits" avant d'aller à Paris.

Cette rencontre a semblé délicate à gérer sur le plan physique pour les  internationaux monégasques...
Eric Abidal
: "C'est sûr que cela n'a pas été évident, notamment avec la chaleur et le  retour de sélection. J'avais annoncé avant le match à l'équipe que ce serait  très compliqué, qu'il faudrait rester concentré. Il fallait essayer de pouvoir  se mettre à l'abri très tôt. Il ne faut pas retenir la manière mais seulement  l'importance des trois points. On a débuté fort car, à domicile, il est  important de mettre rapidement la pression sur l'adversaire. Quand le pressing  est intense, la qualité technique adverse n'est pas toujours au top. C'était la  volonté de l'entraîneur d'aller les chercher et de passer par les côtés. On l'a  bien fait vingt minutes. Après, cela a été plus compliqué: fatigue, manque de  concentration, de justesse technique, perte de ballon. Après notre premier but,  le plus dur n'était pas fait. Il fallait se mettre à l'abri avec un deuxième  but. Mais on a été mis en danger jusqu'à la dernière minute. Chance pour nous,  on a été solide".

Le fait de gagner dans la difficulté permet-il de démontrer que vous  devenez une grande équipe ?
E. A.
: "Cela démontre la solidarité du groupe. Le match n'était pas évident. A  la fin de la rencontre, j'ai dit dans les vestiaires qui si on met une autre  équipe à notre place, cela se termine certainement par un autre résultat. Il  faut être content de cette victoire. Il y avait beaucoup de fatigue, surtout  mentale. Il faudra bien récupérer avant d'aller à Paris. L'entraîneur est assez  intelligent, il a donné deux jours de repos aux internationaux. Il est  important pour la tête et les jambes de pouvoir couper. A titre personnel, je  ressors très, très fatigué de l'enchaînement des matches. Il ne faut pas  tricher, annoncer si l'on est fatigué, même si c'est un match au Parc. Je suis  le premier à dire si je n'en peux plus. C'est chose faite (rires). Ce sont plus  les voyages que les matches qui m'ont fatigué. Il faut penser +esprit équipe+,  c'est ce qui marche depuis le début de la saison".

Ce type de prestation ne sera pas suffisante contre Paris ...
E. A.
: "Contre une équipe différente de Lorient, le résultat peut être tout  autre, mais on peut être satisfait. On frappe un grand coup encore. Après  Marseille, il fallait faire un bon résultat à la maison, chose faite. On  avance. Maintenant, il faut bien travailler cette semaine pour arriver avec  énormément de fraîcheur au Parc, où on se déplacera pour gagner. Mais si on  fait un mauvais résultat, je ne pense pas que ce sera la crise. Aller là-bas en  leader, cela met moins de pression. On est capable de faire un grand coup. On a  déjà marqué les esprit jusqu'à présent". 

Vidéo : le résumé de Monaco-Lorient

AFP