Aymen Abdennour AS Monaco
Le défenseur tunisien de l'AS Monaco, Aymen Abdennour | AFP - VALERY HACHE

Abdennour entre le Milan AC et le FC Barcelone

Publié le , modifié le

Le feuilleton Abdennour ne fait que commencer à Monaco. Le défenseur tunisien est un des joueurs les plus désirés cet été et un nouveau club prestigieux est entré dans la danse. Après le Milan AC qui est prêt à mettre 25 millions d'euros, le FC Barcelone a fait part de son intérêt pour le défenseur qui devrait quitter le Rocher cet été.

A Monaco, personne n'est intransférable. Hormis Anthony Martial et Bernardo Silva, tout le monde peut partir, surtout si le club de la Principauté y trouve son compte financièrement. Après Geoffrey Kondogbia, parti pour 40 millions d'euros à l'Inter Milan, Yannick Ferreira-Carrasco qui a filé à l'Atletico Madrid contre 20 millions d'euros ou encore Lucas Ocampos transféré à Marseille pour 7 millions d'euros, l'ASM pourrait perdre un autre de ses cadres puisque Aymen Abdennour est très courtisé. Sa vente pourrait encore rapporter un beau pactole au club de Dmitry Rybolovlev. Dans cette course, le club le mieux placé semble être le Milan AC. Les Milanais ont avancé sur la table des négociations une offre de 25 millions d'euros qui a convaincu les dirigeants monégasques. Problème, la finalisation de la transaction prend du temps puisque du côté de la Lombardie, on attendait l'officialisation de l'entrée dans le capital du club à hauteur de 48% du milliardaire thaïlandais Bee Taechaubol. Elle devrait arriver ce week-end, ce qui pourrait débloquer le transfert d'Abdennour. De plus, le club italien a atteint la limite de joueurs extracommunautaires. Il faudrait qu'une de ses recrues offensives (Bacca, Luiz Adriano) soit naturalisée pour qu'Abdennour puisse débarquer.

Et maintenant Barcelone

Mais entre temps, un autre cador du foot européen est entré en piste puisque L'Equipe annonce que les représentants du joueur se sont rendus en Espagne pour y rencontrer les dirigeants du FC Barcelone. Le club catalan, depuis qu'il est fixé sur son institution - Josep Maria Bartomeu a été élu président -, est venu aux nouvelles. Intéressé par ce profil, le "Mes que un club" est pourtant fourni en défenseurs avec le quintet Bartra, Pique, Mascherano, Mathieu et Vermaelen, mais cela ne l'empêche pas de prospecter. Pour lui, toutefois, le problème est toujours le même : interdit de recrutement jusqu'en janvier 2016, il ne peut faire jouer de nouveaux joueurs avant cette date. S'il devait concrétiser ce transfert, le Barca essaierait sans doute de prêter le joueur un an à Monaco pour le récupérer à l'été 2016.