Floyd Ayite Vitorino Hilton
Le Bastiais Floyd Ayite prend le dessus sur le Montpelliérain Vitorino Hilton | AFP

21e journée de Ligue 1: De l'air pour Bastia, des regrets pour Reims et Guingamp

Publié le , modifié le

A la lutte pour le maintien, Bastia, Guingamp et Reims ont connu des fortunes diverses lors de la 21e journée de Ligue 1. Si les Corses se sont imposés (1-0) devant Montpellier, Guingamp et Reims n'ont pu faire mieux qu'un match nul, respectivement face à Nantes (2-2) et Ajaccio (2-2). Dans les autres rencontres, Troyes y a cru mais a sombré à domicile face à Rennes (2-4) et Bodeaux s'est imposé devant Lille (1-0).

Si avant la 21e journée de Ligue, cinq points séparaient le premier relégable du 13e, le bas de classement s'est un peu plus resserré encore ce samedi soir puisque l'Olympique de Marseille (un match en moins à jouer dimanche à Caen), 12e, compte désormais ces cinq points d'avance sur Guingamp 18e. Les Olympiens auraient même pu être plus près encore de la zone rouge si Guingamp n'avait pas laissé Nantes revenir dans les tous derniers instants (2-2) de la rencontre. Devant au score grâce à Bénézet et Salibur, les Bretons ont offert la réduction du score aux Nantais par Kerbrat contre son camp avant que Sabaly n'égalise dans les arrêts de jeu !

Reims tenu en échec à Ajaccio

La soirée a aussi été frustrante pour le Stade de Reims. En déplacement sur la pelouse d'une équipe en forme, le GFC Ajaccio (2-2), les Champenois croyaient tenir la victoire grâce à un doublé de De Préville mais des réalisations de Boutaïb en tout début de match et de Djokovic à un quart d'heure de la fin ont annihilé leurs espoirs. Ce samedi soir, Reims est à la limite de la zone rouge, juste devant Guingamp car Bastia s'est donné de l'air.

Bastia, le bol d'air

Les Corses ont disputé un match rugueux (une expulsion de chaque côté) face à Montpellier mais ils l'ont emporté (1-0). Loin de faire le spectacle, le Sporting s'est contenté d'un but d'Ayité juste après la pause pour être heureux. Et pour cause, si Basita ne grimpe que d'une place au classement, son succès lui permet de compter quatre points d'avance sur Guingamp, 18e.

Rennes et Bordeaux dans le bon wagon

Dans les autres rencontres de la soirée, Rennes a infligé une nouvelle défaite à Troyes, la 13e cette saison (2-4). Les Troyens avaient pourtant entamé la partie de la plus belle des manières en scorant deux fois par Camus et Jean, c'était avant la déferlante bretonne. Diagne (deux fois), Dembélé et Grosicki donnent le sourire à Montanier et placent le Stade Rennais à une heureuse 5e place, à trois points seulement d'Angers, dauphin du PSG. De son côté, Bordeaux a dominé Lille grâce à Diabaté et, malgré sa 9e place, peut toujours croire à l'Europe.