Bodmer symbole du recrutement de l'ASSE
Mathieu Bodmer, symbole du recrutement de l'ASSE | PHOTOPQR - LE PROGRES

2013, l'année de Saint-Etienne ?

Publié le , modifié le

Larges vainqueurs de Montpellier hier (4-1), les Stéphanois se sont replacés à la 4e place de la Ligue 1. Revenue à deux points de l'OM, qui compte un match en moins, l'ASSE est surtout qualifiée pour la finale de la coupe de la Ligue et est toujours en course en coupe de France. 2013, année verte ?

Hier soir, les discussions autour des conditions de jeu et de la neige ont presque fait oublier l'essentiel du côté de Geoffroy Guichard. Les Verts de Saint-Etienne ont profité des faux pas conjugués de Nice (1-1 face à Lorient à domicile) et de Bordeaux (défaite1-0 à Ajaccio) pour s'installer à la 4e place de la Ligue 1, à seulement deux points de l'OM qui se déplace cet après midi à Annecy pour y défier Evian-Thonon Gaillard. Bien installés dans la lutte pour l'Europe, les joueurs de Christophe Galtier vont avoir plusieurs possibilités de faire vibrer leur public d'ici la fin de la saison.

Enfin un trophée ?

32 ans sans trophée c'est long pour un club comme l'AS Saint-Etienne. Le championnat de France 1981 reste à ce jour, le dernier succès stéphanois dans une compétition. Le 20 avril prochain, tout le peuple vert rêvera d'une victoire en finale de coupe de la Ligue face à Rennes. En cas d'échec, les coéquipiers de Loïc Perrin pourront toujours se rabattre sur la coupe de France, dont ils disputeront les 8e de finale le 26 févier prochain face à Lille, un club qu'ils ont éliminé… en demi-finale de coupe de la Ligue ! Si toutefois, il s'avérait que les Vert échouent aussi en coupe de France, il leur restera toujours la carte de la Ligue 1 pour accrocher l'Europe car c'est bien en championnat que l'ASSE épate le plus.

Un effectif plus riche

Alternant périodes fastes et traversée du désert depuis quelques saisons, Saint-Etienne n'a jamais pu définitivement s'installer en haut de la hiérarchie nationale. Après un début d'exercice 2012-2013 en tout point remarquable, Christophe Galtier et ses joueurs ont connu un sérieux coup de moins bien à l'automne mais depuis début janvier, ils n'ont perdu aucun match, restant même sur une série de quatre succès consécutifs en Ligue 1. Le fruit d'un recrutement intelligent. Avec les arrivées de Bodmer et Mollo, tous deux buteurs hier face à Montpellier, Christophe Galtier a étoffé son effectif. Aujourd'hui le banc stéphanois est plus solide. Hier, Gradel, Bodmer ou encore Guilavogui étaient prêts à apporter du sang neuf en seconde mi-temps. De plus l'apport de Brandao est précieux. En 2012-2013 les Verts n'ont perdu qu'une seule rencontre quand le Brésilien était sur la pelouse. C'était le 15 septembre dernier face à Sochaux et Brandao était entré à l'heure de jeu. Libérant des espaces pour Aubameyang, l'ancien marseillais prouve qu'il est un joueur très utile dans un effectif.

Aujourd'hui quatrième, l'ASSE avance sans faire de bruit. En cas de dérapages de l'OM et de l'OL aujourd'hui, les joueurs de Christophe Galtier pourraient même se mêler à la lutte pour la Ligue des Champions. En course sur trois tableaux, Saint-Etienne a bien envie de faire du vert la couleur de l'année 2013.