Valenciennes -
Valenciennes a réalisé un carton face à Rennes (4-1) ! | AFP - FRANCOIS LO PRESTI

17 buts en cinq matchs, la Ligue 1 devient folle

Publié le , modifié le

La course au maintien a donné des ailes à tous les protagonistes de Ligue 1 lors de cette 36e journée. Les cinq matchs de samedi soir ont accouché de 17 buts. Nancy et Rennes ont fait les frais de cette folle soirée. Belle opération en revanche pour Sochaux qui s'éloigne de la zone de relégation et Bastia, qui a assuré son maintien dans l'élite pour la saison prochaine. Brest est quasiment en Ligue 2.

La course au maintien donnerait-elle des ailes ? C'est en tout cas ce que l'on est en mesure de croire au vu de la soirée de samedi soir. Les cinq rencontres disputées un peu partout en France ont accouché de matchs complètement fous, avec une avalanche de buts à la clé. Résultat : les cinq rencontres de 20h ont offert pas mois de 17 réalisations, soit une moyenne de 3,4 buts par matchs ! La Ligue 1, le temps d'une soirée a même pris des faux airs de Premier League, avec ses attaques de feu et ses bourdes de gardien.

Le premier de la liste fut Cédric Carasso. Face à Nancy, le portier bordelais (65e) a laissé le ballon glisser sous son corps alors que son équipe menait (2-0). Il n'en fallait pas plus pour relancer des Lorrains en quête de maintien. Quelques minutes plus tard, Salif Sane égalisait pour les siens (80e). Les Girondins qui maîtrisaient complètement le match ont bien failli le laisser filer. Heureusement pour les hommes de Francis Gilot, Diabaté a enfilé le costume de sauveur. D'une tête rageuse à la 86e il offrait la victoire aux Bordelais. Cruel sort pour les Nancéens qui restent bloqués à la 17e place, synonyme de premier non relégable, mais sous la menace de Troyes.

Le rêve de Troyes, le cauchemar de Brest

Troyes, justement, s'est offert le droit de rêver en s'imposant face à Ajaccio (1-0) face à un but de Jarjat (17e). Trois points qui permettent aux hommes de Jean-Marc Furlan de pointer à un point de Nancy et cinq points devant Brest, quasiment relégué.

En effet, en s'inclinant (2-0) face à Sochaux, Brest a presque signé un nouveau bail avec la Ligue 2. Avec six points de retard sur le premier non-relégable, il parait désormais impossible de les imaginer se sauver. Dimanche, une victoire d'Evian-Thonon face à Nice suffirait à les condamner.

Valenciennes flambe, Bastia se sauve

Le carton de la soirée est venu du côté de Valenciennes. Bien inspirés, les Nordistes ont fait exploser la défense de Rennes (4-1). Et pourtant, c'étaient bien les hommes de Frédéric Antonetti qui avaient ouvert la marque à la 30e par Pitroipa. Mais ensuite, des buts de Melikson, Rose, Lala et Saez sont venus inverser la tendance. Une véritable démonstration offensive qui permet au VCF de remonter à la 11e place. Mention spéciale au but de José Saez (90e), une superbe inspiration du gauche à l'entrée de la surface de réparation. LE but de la soirée.

Autre pelouse, mais même prime à l'attaque. A Bastia, les Corses ont littéralement asphyxié Montpellier (3-1). Tout est allé très vite sur l'ïle de beauté avec trois buts inscrits durant les 32 premières minutes ! Au final, un doublé de Modeste (32e, 87e) est venu répondre à la réalisation d'Utaka (31e). A Furlani, la fête durera toute la nuit puisque les joueurs de Frédéric Hantz ont assuré leur maintien dans l'élite grâce à ce succès. Oui vraiment, la course au maintien donne des ailes.