La joie de Rémy Cabella après son but.
La joie de Rémy Cabella après son but. | AFP

Ligue 1 : Saint-Etienne enchaîne à Toulouse et monte sur le podium

Publié le , modifié le

Le choc des équipes en quête de régularité entre Saint-Etienne et Toulouse a tenu toutes ses promesses. Les Stéphanois sont parvenus à arracher la victoire (3-2) au stadium, dans une fin de match complètement débridée.

Cinq buts, des rebondissements, des erreurs, la fin de match entre Saint-Etienne et Toulouse a été complètement folle. En une mi-temps, le match s'est emballé de façon assez spectaculaire. Après leur victoire à domicile contre Amiens, les hommes de Jean-Louis Gasset enchaînent et montent sur le podium, tandis que les Toulousains signent un troisième match consécutif sans succès. 

Saint-Etienne opportuniste 

Pourtant malmenés par de bons Toulousains, les joueurs du Forez se sont montrés opportunistes. Lois Diony a profité d'une erreur de Christopher Julien pour devancer Reynet et conclure dans le but vide à la 23e minute. Et alors que le Téfécé avait dominé la première période sans avoir marqué, son capitaine Max-Alain Gradel allait changer la donne après la pause. A la réception d'un centre de Dossevi, l'Ivoirien, à l'arrêt, déclenche une frappe sublime dans la lucarne opposée de Stéphane Ruffier (1-1, 63e). Une égalisation logique d'autant que la formation d'Alain Casanova s'était déjà procurée plusieurs occasions auparavant.

Trop d'erreurs défensives côté toulousain 

Requinqué, l'entraîneur de 57 ans veut même aller chercher la victoire et fait entrer du sang neuf. Leya Iseka cède sa place à Firmin Mubele, mais dans la foulée, deux erreurs toulousaines vont permettre à l'ASSE de prendre une avance rédhibitoire pour les Violets. Sur une relance dans l'axe de Reynet, Sangare glisse et rate son contrôle. Cabella en profite pour récupérer et ajuster le portier toulousain de l'intérieur du pied (1-2, 67e). Dix minutes plus tard, c'est Salibur qui profite d'une hésitation entre Julien et Reynet pour faire le break (1-3, 77e).

Un coup dur pour des Toulousains qui n'abdiquaient pas. Dès la remise en jeu, Jimmy Durmaz, entré en jeu à la place de Dossevi cinq minutes plus tôt, redonnait espoirs aux siens à la 79e. Au terme d'un magnifique enchaînement, le Suédois enroulait une frappe du pied droit dans le petit filet de Stéphane Ruffier (2-3). Tout était relancé ! Intenable sur son banc, Alain Casanova n'arrêtait pas d'encourager ses joueurs, mais cela ne suffisait pas pour revenir au score. "On a fait des erreurs qui coûtent cher, a regretté le coach du Téfécé. Cela gâche un peu la prestation d'ensemble et je suis un peu triste pour les joueurs", a-t-il conclu. En effet, Toulouse peut s'en vouloir d'avoir perdu un match qu'il a dominé.

Alexis Ibohn AlexisIbohn