Mathieu Cafaro est l'auteur du but de la victoire face à Strasbourg.
Mathieu Cafaro est l'auteur du but de la victoire face à Strasbourg. | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Ligue 1 : Reims renoue avec la victoire face à Strasbourg

Publié le , modifié le

À l'occasion de la 18e journée de Ligue 1, Reims s'impose face à Strasbourg (2-1), grâce à un magnifique but de Mathieu Cafaro, sur coup franc. En première période, son coéquipier Moussa Doumbia a marqué le premier but de la rencontre, sur une pure demi-volée. Les Champenois renouent ainsi avec la victoire, après trois matches sans succès. Le début de rencontre a été marqué par une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Strasbourg, avant le coup d’envoi.

La rencontre a eu lieu quatre jours après l'attentat de Strasbourg. Dans ce contexte particulier, le club de Reims et ses joueurs ont rendu hommage aux victimes de cette tragédie. Les joueurs ont déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire : " #StrasbourgToujours". Une minute de silence a aussi été respectée, avant que le football reprenne son cours.

Retrouver le goût de la victoire. C'est ce qu'à fait Reims. Face à des Alsaciens mettant du temps à rentrer dans leur match, les Rémois ont rapidement ouvert le score par l'intermédiaire de Moussa Doumbia (6e). Ce dernier a profité d'une mauvaise passe du capitaine de Strasbourgeois, Mitrovic, pour marquer face à Sels.

En seconde période, les Strasbourgeois étaient plus présents et ont commencé à se montrer dangereux. Adrien Thomasson a conclu cette bonne période en profitant d'un ballon donné par Edouard Mendy sur un dégagement. Les deux équipes se sont ensuite rendu coup pour coup. Mais le plus joli a été celui de Mathieu Cafaro, auteur d'un pur coup franc. Remplaçant de Marvin Martin, il a fait preuve de son talent et sa patte sur cette somptueuse frappe venant loger le ballon dans la lucarne du gardien adversaire.

Dans la dernière partie du match, les locaux ont tenu le score malgré des difficultés à garder le ballon. Ils pourront remercier Konan qui a écarté le ballon sur sa ligne. Au final, après un dernier quart d'heure de peur au ventre, Reims renoue avec la victoire, rentre dans le top 10 (8e), en dépassant leurs adversaires du soir (toujours  9e) en attendant tous les matches en retard.

Réaction

Thierry Laurey (entraîneur de strasbourg): "Mes joueurs ont-ils été perturbés par le contexte ? Je n'ai pas cette impression... au contraire. Les joueurs savaient qu'une fois sur le terrain, ils devaient faire abstraction. Si on avait été à Strasbourg, on aurait pu avoir la tête à ça. Mais là, on était à Reims, on n'avait aucune raison d'y penser, même si on le gardera en nous, on y repensera très souvent. Ce n'est pas du tout une excuse. Il y avait plus de coeur et d'engagement du côté rémois."