Ligue 1 : quatre choses à savoir sur Jorge Sampaoli, le nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emmanuel Rupied
Jorge Sampaoli en difficulté
Disciple de Marcelo Bielsa, Jorge Sampaoli a déjà des supporters du côté de l'OM | Fatih Aktas / ANADOLU AGENCY

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jorge Sampaoli fait son retour sur un banc européen après sa dernière apparition en 2016. A l'âge de 60 ans, ce disciple de Marcelo Bielsa est fort d'un passé glorieux et a laissé une trace partout où il est passé.

• Un disciple de Marcelo Bielsa

Ils sont tous les deux argentins et ont chacun une réputation qui les précèdent. Jorge Sampaoli et Marcelo Bielsa sont liés par le même amour de ce jeu poussé au déséquilibre extrême. Si le néo-coach de l'Olympique de Marseille va tenter de laisser la même trace qu'El Loco sur la Canebière, Sampaoli a longtemps poussé le mimétisme assez loin avec l'entraîneur de Leeds. Dans une interview pour So Foot, il avouait il y a quelques années qu'il espionnait déjà les entraînements de son aîné lorsque ce dernier était sur le banc des Newell's Old Boys en Argentine au début des années 90. Il allait même jusqu'à réécouter de façon liturgique les conférences de presse qu'il donnait. "J'ai passé 14 heures par jour à penser à Bielsa", confessera-t-il. Mais si les deux hommes ont déjà pu échanger quelques fois, le nouveau venu à Marseille a toujours préféré garder une distance avec son idole. De peur d'ébrécher un peu le mythe de son propre aveu.

à voir aussi Marseille : 6 dates pour comprendre la crise à l'OM après l'invasion du centre d'entraînement Marseille : 6 dates pour comprendre la crise à l'OM après l'invasion du centre d'entraînement

• Coaching dans les arbres et Playstation

Pour forger leur légende, les coaches laissent leur trace à travers des anecdotes souvent passées à la postérité. Et Jorge Sampaoli n'échappe pas à la règle. Joueur limité bien que formé aux Newell's, il ne passera jamais professionnel. Cela ne l'empêchera pas de faire ses débuts comme entraîneur professionnel assez tôt à l'âge de 34 ans, grâce... à une photo dans un journal. On y voit le nouvel entraîneur phocéen dans un arbre en train de coacher son équipe en amateur après avoir été exclu. L'image fait le tour de la presse locale de Rosario et il est finalement engagés aux Newell's Old Boys dans la foulée pour entraîner les jeunes. Le début de son histoire.

Par la suite, il continuera d'innover dans ses méthodes. Si Samir Nasri avait révélé récemment qu'il voyait plus en lui un ami qu'un entraîneur, lors de son court passage à Séville en 2016, c'est surtout pour sa façon de travailler la tactique qu'il a pu interpeller. En 2013, alors qu'il est sur le banc de la sélection chilienne, il met en place avec l'aide d'un développeur, un jeu vidéo à la manière d'un FIFA nommé "Sandball" et qui permet tout simplement de jouer de façon virtuelle face à son futur adversaire dans n'importe quel système tactique. L'idée ici est de mettre en condition les joueurs pour savoir comment ils devraient réagir en match. Et faire ainsi les erreurs devant la console mais pas sur le pré. Du coaching 2.0 en somme.

Jorge Sampaoli, visiblement énervé contre le corps arbitral
Jorge Sampaoli, visiblement énervé contre le corps arbitral © Rafael Vieira / AGIF / AGIF via AFP

Un palmarès impressionnant

Contrairement à son idole, Jorge Sampaoli a quelques trophées majeurs sur sa cheminée. Avec l'Universidad de Chile, il a notamment remporté la Copa Sudamericana, qui est l'équivalent de la Ligue Europa, en 2011. Il avait, cette année-là, réalisé le triplé en raflant le tournoi d'ouverture et de clôture du championnat chilien. Mais c'est en 2015 que le néo-coach argentin connaît son heure de gloire. Vainqueur aux penaltys de la Copa America avec le Chili, il domine en finale l'Argentine, son pays natal. Un crève-cœur pour celui qui a toujours rêvé de ramener un trophée avec l'Albiceleste. S'il en aura l'occasion deux années plus tard, son passage sur le banc de la sélection argentine sera un échec total avec notamment une élimination en huitièmes du Mondial 2018 face à l'équipe de France, future championne.

à voir aussi Unai Emery quitte Séville, Jorge Sampaoli le remplace Unai Emery quitte Séville, Jorge Sampaoli le remplace

• Une seule expérience en Europe 

Déjà annoncé proche de l'Olympique de Marseille il y a quelques années après le départ de Marcelo Bielsa, Jorge Sampaoli est un serpent de mer dans beaucoup de clubs européens. Pourtant, il n'a entraîné, depuis ses débuts en 2002, qu'un seul club sur le Vieux Continent. C'était au FC Séville en 2015, le temps d'une seule saison. Pourtant, si l'Argentin n'avait rien gagné avec le club andalou, sa trace est restée intacte en Espagne où il avait impressionné par son sens du spectacle, caractéristique principale de ses équipes et qui collait parfaitement à Séville.

Une deuxième expérience dans un club européen et à fortiori à l'OM reste cependant une inconnue. S'il devrait bénéficier d'un certain crédit en raison de son palmarès et de sa filiation avec Marcelo Bielsa, la situation actuelle de l'Olympique de Marseille pourrait rapidement poser problème, si les résultats ne suivaient pas.