Yoann Gourcuff Rennes Nantes
Yoann Gourcuff cerné par les Nantais | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Ligue 1 : polémique autour du derby Nantes-Rennes

Publié le , modifié le

La Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de programmer le derby entre le FC Nantes et le Stade Rennais, pour le compte de la 34e journée de Ligue 1, le vendredi 20 avril prochain à 18h50. Un horaire qui déplaît fortement aux dirigeants et supporters des deux clubs. D'autant que le club nantais comptait fêter dignement ses 75 ans d'existence... La polémique est lancée.

Déjà chaudes, les relations entre la LFP et les supporters ne sont pas vraiment prêtes de s'apaiser. Surtout à l'approche du derby de l'Ouest.

Mardi, la Ligue a annoncé sa décision concernant la programmation de la 34e journée de Ligue 1. Et dire qu'elle n'a pas fait que des heureux du côté de Nantes et de Rennes est un euphémisme. Le derby entre les deux clubs se déroulera le vendredi 20 avril prochain à 18h50. Un horaire qui déplaît fortement au président des Canaris Waldemar Kita, qui est monté au créneau dans les colonnes de 20 Minutes. Il voulait profiter de l'occasion pour fêter le 75e anniversaire des Jaune et Vert : "C'est scandaleux, c'est insupportable. Comment peut-on faire des choses pareilles? Ça me fait enrager. Ce sont les 75 ans du FC Nantes quand même. On ne sait pas mettre en valeur le football en France".

Des festivités en danger pour les 75 ans du FC Nantes ?

Pourtant, le président Kita avait fait expressément une demande auprès de la LFP - la seule de la saison de la part du club nantais - afin de disputer la rencontre samedi 21 avril à 20h. Une demande à laquelle la Ligue, mais aussi la préfecture de la Loire, a adressée une fin de non-recevoir. Cette dernière s'était opposée à une programmation le samedi ou le dimanche, craignant un manque de ressources du côté des forces de l'ordre en raison d'autres manifestations publiques déjà programmées.

Le derby n'aura même pas les faveurs de Canal + à 20h45 puisque c'est le match entre Dijon et Lyon qui sera diffusé à cette heure-là. De quoi remettre en cause les festivités prévues pour un anniversaire bien mal parti...

Les Rennais solidaires

Olivier Létang, le président du Stade Rennais, a apporté son soutien aux Nantais ce mardi en se fendant d'un communiqué officiel indiquant sa "surprise" qu'un tel horaire ait été choisi. Il demande à la Ligue de repousser la rencontre à 20h45 le vendredi 20 ou à 20h le samedi 21 avril.

"En fixant ce match à cet horaire, un vendredi soir, cela condamne de facto une bonne partie de nos supporters qui ne pourra pas assister à ce qui doit rester une fête. De plus cette saison les 2 clubs figurent dans le haut du tableau de la ligue 1. Toutes les conditions sont remplies pour que cette soirée soit une soirée de fêtes d’autant plus que le FC Nantes célèbrera ses 75 ans à l’occasion de cette rencontre."

Ce mercredi matin, le FC Nantes y est allé lui aussi de son communiqué, invitant "à une programmation décente du derby" et confirmant les revendications exprimées par le président Létang. Si le torchon brûle, les deux équipes espèrent être entendues. Nul doute que les supporters - qui pour beaucoup ont déjà réservé leurs places - aussi...