Le Monégasque Gabriel Boschilia célèbre son but contre Nantes.
Le Monégasque Gabriel Boschilia célèbre son but contre Nantes. | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Ligue 1 : les remplaçants monégasques font le boulot contre Nantes

Publié le , modifié le

Trois jours après sa victoire à Villarreal en Ligue des champions, Monaco s'est imposé à Nantes (0-1) pour la seconde journée de Ligue 1. Gabriel Boschilia a inscrit l'unique but de la rencontre, sur coup-franc. Monaco prend provisoirement la deuxième place du classement.

Semaine réussie pour Monaco ! Vainqueurs presque surprise à Villarreal mercredi (1-2), en barrage aller de Ligue des champions, les Monégasques a ajouté un second succès en trois jours. Dominateurs en première période, les Monégasques ont tenu bon dans un second acte plus disputé pour s'imposer 1-0 à Nantes. Ils prennent provisoirement la deuxième place du classement, Nantes reste huitième. Monaco Gabriel Boschilia a inscrit le but de la victoire dès la 25e de jeu, sur un coup franc direct. 

Feu vert pour le turn-over

Quelques jours après la Ligue des champions, Leonardo Jardim a opéré une grande rotation de son XI de départ. Seuls le gardien Danijel Subasic et les défenseurs Benjamin Mendy, expulsé à Villarreal, et Kamil Glik ont été reconduits. Monaco était également toujours privé de Radamel Falcao, touché à la cuisse. L'occasion pour Corentin Jean et Marcel Tisserand, prêtés la saison dernière, de glaner du temps de jeu. Idem pour Gabriel Boschilla et Ivan Cavaleiro, réduits aux rôles de second couteaux en attaque. Et la chance de disputer leurs premières minutes en Ligue 1 pour les jeunes Abdou Diallo et Kévin N'Doram, fils de Japhet, l'illustre meneur de jeu de... Nantes.

Nantes-Monaco, morne plaine

Mais si l'héritier de chair et de sang de N'Doram, flamboyant porte-flambeau du jeu à la Nantaise, a foulé la pelouse, pas de trace d'un quelconque successeur spirituel. Les deux équipes nous ont offert un spectacle terne, limité à quatre tirs (3 pour Monaco, 1 pour Nantes) en première période. L'unique tir cadré, se fut celui de Gabriel Boschilia. Un coup franc parfaitement placé par-dessus le mur et dans le petit filet intérieur de Rudy Riou (25e). La deuxième période a eu droit à plus d'animation, Nantes bousculant Monaco sans parvenir à égaliser. 

Les réactions de Leonardo Jardim et René Girard : 

Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco : "Quand tu gagnes, c'est toujours un week-end parfait. Monaco a 22 ou 24 joueurs. On a des joueurs de qualité et j'ai pris la décision de faire tourner un peu l'équipe. Nos joueurs ont donné un bon visage, même celui qui jouait pour la première fois (N'Doram) mais c'est le visage dont l'équipe a besoin pour jouer 4 compétitions car on aura besoin de plusieurs solutions. C'était important de gagner pour avoir 4 points au classement, pas parce que le prochain adversaire est le PSG (en championnat). C'est important pour l'équipe de continuer avec le succès. On a un gros effectif, avec des joueurs qui travaillent et petit à petit prennent de l'expérience, c'est l'objectif. Et c'est mon travail de prendre parfois des risques".

René Girard, entraîneur de Nantes : "Le manque d'efficacité nantais s'est ajouté à une efficacité monégasque assez déroutante. Je crois qu'ils ont frappé une fois au but. Mais c'est comme ça, contre ces équipes on sait qu'il ne faut pas se louper. On s'est loupé une fois et ils ont marqué. Je dirais qu'on a fait une première période un peu timide, on a beaucoup trop reculé, on les a laissé s'asseoir et jouer dans un fauteuil. La deuxième était bien meilleure, on a fait des choses plus intéressantes mais on a eu deux ou trois possibilités de la mettre au fond et on ne les met pas. A ce niveau-là, c'est pénalisant. On sait qu'il y a du boulot qui reste à faire, on va continuer à bosser".

La semaine prochaine Nantes se déplacera à Bordeaux pour le derby de l'Atlantique alors que Monaco jouera le premier choc de la saison contre le Paris Saint-Germain. 

Déclarations via l'AFP