Ligue 1 : les joueurs de Strasbourg ont entamé une "reprise physique individuelle"

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
RC Strasbourg
Photo d'illustration d'un entraînement du RC Strasbourg, en 2017. | PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Depuis ce mardi, les joueurs du Racing Club de Strasbourg ont retrouvé les terrains. Non pas pour des entraînements à proprement parler, mais pour des "séances physiques individuelles" avec un respect des mesures barrières.

Les joueurs de Strasbourg ont repris mardi le chemin des terrains pour des "séances physiques individuelles" où le respect des mesures barrières est le maître-mot, afin d'éviter tout risque de contamination par le coronavirus. Les joueurs du Racing ont donc été scindés en quatre groupes de six joueurs, qui s'entraînent en décalé: deux groupes s'entraînent successivement le matin, et les deux autres l'après-midi, a précisé à l'AFP le club alsacien, qui a terminé 10e du championnat interrompu par la pandémie de Covid-19.

Respect des mesures strictes

Toutes les précautions sont prises pour ces séances d'entretien physique qui se déroulent "dans le respect des mesures sanitaires", a souligné le Racing : les joueurs arrivent déjà équipés, ne passent pas par les vestiaires, sont soumis à un examen médical avec relevé de leur température corporelle et les contacts physiques sont interdits durant les séances. Celles-ci se déroulent à huis clos sur les terrains du centre de formation du club.

Les joueurs ont chacun une bouteille d'eau individuelle et ils rentrent directement chez eux à l'issue des séances, qui se déroulent les mardis et jeudis. D'autres clubs de Ligue 1 ont déjà envoyé leurs joueurs en vacances, mais Strasbourg a mis en place ces plages d'entretien physique "pour répondre à une demande des joueurs". Les hommes de Thierry Laurey effectueront ainsi ce travail physique jusqu'au 29 mai avant de partir à leur tour en vacances.

à voir aussi La Bundesliga reprendra le samedi 16 mai, et non le 15 La Bundesliga reprendra le samedi 16 mai, et non le 15
AFP