Ligue 1: Jean-Michel Aulas écrit encore aux parlementaires

Publié le

Auteur·e : AFP
Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique lyonnais. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a envoyé une troisième lettre aux parlementaires dimanche dans sa lutte contre l'arrêt de la Ligue 1 décidée par la LFP, et s'est attiré les critiques du patron de la FFF.

Il ne lâche rien et s'obstine. Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique lyonnais, a envoyé une nouvelle et troisième lettre aux parlementaires dans sa croisade contre l'arrêt de la Ligue 1. Dans ce courrier, il s'appuie sur les propos du président de l'UEFA. En effet, il affirme dans des extraits rapportés par le site internet du quotidien Le Progrès "avoir eu confirmation par l'UEFA que la date du 3 août pour les fins de championnats était seulement une recommandation et n'était ni une date officielle ni une date butoir".

Le dirigeant lyonnais, qui souligne "qu'Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, a estimé que la décision en France de ne pas autoriser la reprise de la compétition était prématurée", demande encore de "décaler la décision définitive d'arrêter le championnat, comme l'on fait d'autres pays européens, ainsi que l'assemblée générale de la Ligue qui pourrait entériner une reprise".

"Aulas va un petit peu trop loin"

Jean-Michel Aulas ne fait pas que contester, il a également fait des propositions. "Je propose notamment de prendre le temps d'étudier le protocole sanitaire de l'UEFA, le protocole de l'Allemagne ou d'autres nations qui ont déjà repris, afin de revoir la position actuellement prise pour éviter un naufrage économique sans précédent", a-t-il ajouté. Le président de l'OL qui met en avant l’exemple réussi du redémarrage du championnat allemand est "tellement convaincu du bien-fondé de sa démarche que dans son courrier", qu'il a même indiqué "son numéro de portable aux parlementaires qui souhaiteraient échanger avec lui", indique encore Le Progrès. 

Dimanche en fin de journée, le président de la Fédération française, Noël Le Graët, a critiqué, dans un entretien à l'émission "Canal Football Club", l'attitude de Jean-Michel Aulas. "Il défend l'intérêt de son club avec trop de vigueur quelquefois, ces derniers temps il va un petit peu trop loin", a-t-il ainsi déclaré.

à voir aussi Jean-Michel Aulas s'adresse aux parlementaires pour revenir sur l'arrêt de la L1 Jean-Michel Aulas s'adresse aux parlementaires pour revenir sur l'arrêt de la L1

Au moment de l'arrêt de la Ligue 1, Lyon était 7e et privé de qualification européenne par le championnat mais l'OL peut encore disputer la Ligue Europa la saison prochaine s'il gagne la coupe de la Ligue dont il doit jouer la finale contre le PSG. La date de ce match reste à fixer, ce pourrait être début août, à moins de remporter la Ligue des Champions pour rejouer la C1. Lyon doit disputer, probablement en août, son 8e de finale retour de C1 contre la Juventus après avoir gagné à l'aller (1-0).

AFP