Diego Carlos se prenant la tête
Diego Carlos se prenant la tête lors de la rencontre de Reims. | SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

Ligue 1 (5e journée) : Nantes coince face à Reims

Publié le , modifié le

Nantes et Reims se quittent sur un score nul (0-0) à la suite d’une rencontre plaisante en seconde période, dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1. Au contraire, la première période a été terne. Les Canaris se sont réveillés et ont failli marquer à deux reprises. De son côté, Reims a ouvert le score avant de voir un de ses joueurs signalé en position de hors-jeu passif. Au final, les Nantais peuvent regretter de ne pas avoir animé plus tôt la rencontre.

Le match : une première période sans saveur avant la lumière en seconde

Après avoir obtenu sa première victoire sur le terrain de Strasbourg, Nantes cherchait à obtenir son premier succès de la saison à domicile, face à Reims. Comme depuis le début de saison, Nantes prend rapidement le ballon en main, jouant haut afin de presser son adversaire rémois. Mais les hommes de Miguel Cardoso mettent du temps à construire leur jeu. Après une longue période brouillonne de la part des deux équipes, Samuel Moutoussamy réalise le premier tir cadré et dangereux de la partie, à la 36e minute pour les Canaris. Sept minutes plus tard, Lucas Evangelista reprend directement du pied droit un centre d’Enock Kwateng mais Edouard Mendy, le gardien rémois, est bien vigilant et anticipe la trajectoire du ballon.

Sur leur lancée, les Nantais démarrent la seconde période sous le signe de l’attaque. Un tir de Valentin Rongier repoussé puis une tête de Matt Maiazga non cadrée sur le corner qui en découle (47e). Bien décidés à remporter leur premier succès à la maison, les Canaris accélèrent et tentent de déstabiliser le bloc champenois. À peine rentré, Gabriel Boschilia n’est pas loin de débloquer le score sur un coup franc superbement frappé et bien repoussé par Mendy (64e). Après avoir fait le dos rond, Reims a son temps fort. Mathieu Cafaro trompe Anton Tatarusanu mais son coéquipier Bjorn Engels fait l’objet d’un hors-jeu passif (78e). Au final, les nombreux efforts des hommes de Cardoso ne sont pas payants. Les supporters de la Beaujoire devront donc encore patienter avant de pouvoir exalter avec leurs joueurs. Ce nul permet à Reims de stopper une série négative de deux défaites consécutives. Au classement, Nantes reste en bas de tableau (17e place) et Reims continue de se positionner dans le ventre mou (9e).

La statistique : 6 tirs cadrés sur 12 frappes

Malgré leur acharnement, les Nantais n'ont pas trouvé la solution. Pourtant, ils n'ont cessé de frapper à partir de la fin de première période. Un total de 12 tirs pour 6 cadrés. Un ratio de 50%. Mais certaines frappes ont manqué de précision et de puissance.