Ligue 1 : Avec un Cavani "historique", le PSG domine Montpellier (4-0)

Ligue 1 : Avec un Cavani "historique", le PSG domine Montpellier (4-0)

Publié le , modifié le

Plus que la victoire 4 à 0, acquise sans grande difficulté face à Montpellier grâce à des buts de Cavani (11e), Neymar (40e, 82e) et Di Maria (70e), c’est cette date du 27 janvier 2018 qui restera gravée dans les annales du PSG. Avec sa 157e réalisation toutes compétitions confondues, Edinson Cavani est devenu le buteur le plus prolifique du club parisien, dépassant son prédécesseur Zlatan Ibrahimovic. Le Paris Saint-Germain prend provisoirement 11 points d’avance sur l’OL avant son déplacement à Bordeaux ce dimanche.

Avantage attaque. La pelouse du Parc des Princes, terrain de jeu de l’attaque la plus prolifique de Ligue 1 (68 buts), avait rendez-vous avec Montpellier, meilleure défense du championnat de France (15 buts encaissés). Mais facile vainqueur 4 à 0, le PSG s'est même offert le luxe de voler ce statut à sa victime du jour. Avec le monopole du ballon dès l’entame de match, le PSG n’a pas arrêté de pousser vers l’avant. Après un premier avertissement de Draxler suite à un grand pont sur Vitorino Hilton enchaîné d’un piqué au raz du poteau de Benjamin Lecomte (2e), il n’a pas fallu beaucoup plus longtemps pour que les Héraultais craquent. Et ce but-là, l’histoire le retiendra.

Historique Cavani

Le Matador du PSG n’a eu besoin que de 11 petites minutes pour effacer le géant suédois des tablettes. Sur un centre à ras-de-terre de Rabiot, Cavani n’avait plus qu’à ouvrir son pied gauche pour faire exulter le Parc des Princes. Bloqué à 156 buts depuis le fameux épisode du penalty que Neymar – à tort ou à raison – ne lui a pas laissé face à Dijon, et resté muet sur la pelouse du Parc OL dimanche dernier, l’Uruguayen est donc devenu le meilleur buteur du PSG, devant ses supporters, comme pour exorciser la polémique du PenaltyGate qui n’avait finalement sûrement pas lieu d’être. Le roi Ibrahimovic est mort. Vive le roi.

Neymar double buteur

Le retour du prodige brésilien a failli tourner court. A la 19e minute de jeu, Neymar est sorti du terrain en se tenant le bas du dos. Mais plus de peur que de mal, la star parisienne est revenue en jeu quelques secondes plus tard. Souvent à terre, souvent bousculé, Neymar a eu du mal à s’illustrer en première mi-temps, forçant un peu trop à certains moments, hors du coup mentalement à d’autres. Mais Neymar reste Neymar et lorsque Draxler obtenait un penalty, le Brésilien de 25 ans n’a pas tremblé, prenant Lecomte à contre-pied (2-0, 40e) pour inscrire son 16e but en 16 matches de Ligue 1 et accessoirement le 2000e but du PSG au Parc des Princes. Meilleur en seconde période, il aura éclaboussé le Parc de quelques gestes techniques dont il a le secret et gonflé encore un peu plus son compteur grâce à une nouvelle réalisation en fin de match, sur un décalage parfait de Cavani (82e).  

Montpellier hors du coup

31% de possession, seulement 203 passes réussies et 3 tirs cadrés pour 4 buts encaissés… Montpellier a vécu un après-midi sans. Et a mis terme à sa série d’invincibilité hors de son Stade de la Mosson. Les Montpellieriens n’avaient plus perdu à l’extérieur depuis le 26 aout. Première équipe de la saison à avoir tenu en échec l’ogre parisien (0-0 le 23 septembre dernier), les Héraultais n’auront pas pu réitérer la performance et restent provisoirement à la 7e place du classement. Le dernier succès de Montpellier au Parc des Princes en L1 remonte au 15 mai 2010 (1-3).

Grand absent de l’après-midi, Kylian Mbappé reviendrait apparemment ce mardi, pour disputer la demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Rennes, retransmise en direct du France 2 (21h05). En attendant, avec 11 points d’avance sur l’Olympique Lyonnais avant sa rencontre à Bordeaux dimanche, le PSG est plus que jamais au sommet de la Ligue 1.

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti