Luis Suarez a ouvert le score pour le Barça face à Valence

Liga : après la désillusion romaine, le Barça s'impose contre Valence et reste invaincu

Publié le , modifié le

Quatre jours après la désillusion en Ligue des champions face à la Roma, le FC Barcelone a rebondi en Liga. Les Catalans se sont imposés dans le choc de la 32e journée du championnat d'Espagne face à Valence (2-1). Luis Suarez a ouvert le score, avant que Samuel Umtiti ne double la mise. S'ils ont eu des possibilités, les Valenciens ont été trop imprécis devant le but cet après-midi. Avec ce succès, le Barça se rapproche du titre et signe un 39e match sans défaite, record historique en Liga.

La réaction des joueurs catalans était attendue. La désillusion face à la Roma ? Absolument pas oubliée. Mais les joueurs d'Ernesto Valverde ont fait le nécessaire pour préserver leur invincibilité en Liga cette saison (25 victoires et 7 nuls) en s'imposant contre Valence (2-1) dans le choc de la 32e journée.

Suarez inscrit son 23e but et met le Barça devant à la pause

15 minutes ont suffi aux Blaugrana pour trouver la faille dans la défense du 3e de Liga (un point devant le Real Madrid). Luis Suarez fait un appel dans le dos de la défense valencienne. Parfaitement servi par Coutinho de l'extérieur du pied, l'Uruguayen conclut en une touche en plaçant le ballon au premier poteau de Neto (1-0). Son 23e but cette saison. Mais le but coïncide avec un regain d'orgueil des hommes de Marcelino. Trois minutes après l'ouverture du score, Guedes frappe à 25 mètres mais Ter Stegen repousse le ballon en corner. À la 24e minute, le portier allemand manque complètement sa relance au pied. Le cuir revient dans les pieds de Rodrigo au point de penalty. La frappe de l'attaquant est repoussée sur sa barre par le gardien catalan, qui se rattrape de sa bourde d'une parade exceptionnelle.

La rencontre est ouverte et les deux équipes se montrent dangereuses en jouant de l'avant. Lionel Messi, lui, se fait discret sauf lors de rares accélérations. Juste avant la pause, un ballon en profondeur est mal négocié par Piqué et retombe sur Guedes. La situation donne lieu à un cafouillage qui profite à Rodrigo, dont la frappe du droit ne perturbe pas Ter Stegen (43e).

Umtiti fait le break, Messi pas loin d'inscrire le but du week-end

Au retour des vestiaires, Rodrigo a une occasion en or d'égaliser. Sur une contre-attaque menée à 3 000 à l'heure, Mina décale parfaitement l'attaquant espagnol, qui se retrouve seul contre Ter Stegen. Le plat du pied de l'ancien de la Castilla du Real prend le chemin des filets mais Piqué sauve sur sa ligne. Moins de deux minutes plus tard, les Valenciens se font punir. Sur un corner de Coutinho, Umtiti prend le dessus sur Gabriel Paulista. Neto, coupable d'une faute de main, laisse échapper le ballon qui rentre au premier poteau (2-0). 

Le coup est dur pour Valence. Les attaques se feront moins nombreuses. À l'inverse, Messi se réveille peu à peu. À la 64e, l'Argentin manque de peu le but du week-end : une demi-volée à l'entrée de la surface, plein axe, qui flirte avec la lucarne de Neto. Malgré un joli coup-franc de Parejo deux minutes plus tard, les joueurs de Marcelino sont moins dangereux. Messi continue à faire mal à la défense adverse en éliminant quatre défenseurs avant de placer une frappe qui vient mourir à un centimètre du but du portier valencien, complètement battu.

La fin de match deviendra plus tendue après la réduction du score sur penalty de Parejo. 5 minutes après avoir remplacé Coutinho, Ousmane Dembélé est coupable d'un tacle trop appuyé dans la surface catalane, et écope d'un jaune. ter Stegen part du bon côté mais le ballon passe sous son corps (2-1). Les dernières minutes sont compliquées pour le Barça mais les Blaugrana tiennent bon.

39 matchs sans défaite en Liga, record historique pour le Barça

Toujours leaders, les joueurs de Valverde se rapprochent - plus que jamais - d'un nouveau titre de champion d'Espagne. Ils signent un 39e match sans défaite, record historique en Liga. Fin de série en revanche pour Valence, qui restait sur cinq victoires consécutives.