Espagne
La joie des joueurs espagnols | VALENTINA LIZARD / AFP

L'Espagne sans forcer

Publié le , modifié le

L'Espagne, avec une équipe bis, a entamé sa tournée africaine par une victoire logique (2-1) contre la Guinée équatoriale en match amical, à Malabo, dans une rencontre abordée sans pression par la Roja et peu rythmée.

Les champions du monde en titre et doubles champions d'Europe ont ouvert la  marque par Santi Cazorla (13e), sur une erreur manifeste du gardien de but  équato-guinéen, avant que Juanfran Torres ne donne la victoire à son équipe  (42e). Côté équato-guinéen, c'est Jimmy Bermudez, le Colombien qui joue depuis mai  dernier pour la sélection guinéenne, qui a marqué le seul but de son équipe  (36e), 119e au classement Fifa, qui signe une prestation honorable face à une  Espagne qui s'est contentée de contrôler la situation en deuxième mi-temps.

Seul véritable moment de tension pour la Roja, le coup reçu par Xavi Alonso  juste avant la mi-temps alors que le joueur du Real Madrid faisait son retour  en sélection nationale après plusieurs mois de problèmes physiques. Remplacé  par précaution, il s'en tire finalement sans dommages. La deuxième période n'a été marquée par aucune action décisive, malgré  l'entrée des deux stars espagnoles Andres Iniesta du FC Barcelone et David  Villa de l'Athletico Madrid. Le sélectionneur espagnol Vincente Del Bosque avait choisi de ne pas  titulariser plusieurs de ses joueurs cadres en prévision du match de mardi  contre l'Afrique du Sud, et a aligné une équipe bis pour donner du temps de jeu  à des joueurs jusqu'ici peu sollicités, comme le défenseur du FC Barcelone Marc Bartra.

AFP