Brandao (Saint-Etienne)
Brandao (Saint-Etienne) | JEFF PACHOUD / AFP

Les Verts retrouvent le goût du succès

Publié le , modifié le

Après quatre matches sans victoire, Saint-Etienne a retrouvé le goût du succès en s'imposant (3-2) devant Lorient lors de la 10e de L1. Brandao a montré la voie aux Verts qui ont rapidement pris les commandes avant de se faire, comme très souvent, des frayeurs en fin de match. La logique a tout de même été respectée avec cette victoire qui permet aux Stéphanois de se repositionner en haut de tableau, alors que pour Lorient la situation deviant compliquée.

En panne d'efficacité depuis quatre journées, Saint-Etienne a retrouvé le sourire grâce à Brandao, de retour après sept semaines d'indisponibilités suite à une blessure, et qui a très vite donné l'avantage à l'ASSE en reprenant victorieusement de la tête un corner joué de la droite par Yohan Mollo dès la 7e minute avant que Benjamin Corgnet ne porte le score à 2-0 d'un tir dans la lucarne à la réception d'un coup franc joué de l'aile droite par François Clerc (14).  Malmené, Lorient a toutefois réussi à réduire l'écart avant la mi-temps avec un but inscrit par Yann Jouffre qui profitait du laxisme de la défense stéphanoise pour surprendre Stéphane Ruffier (38) lequel n'était pas irréprochable. Le gardien n'était pas non plus exempt de tout reproche sur le but de Vincent Aboubakar en fin de partie, marqué de la tête après un corner de Jouffre (3-2, 86).

Des Verts encore fébriles

Peu avant, entré en seconde période, Max-Alain Gradel avait pourtant donné de l'air à son équipe d'un tir du droit après une passe de la gauche de Faouzi Ghoulam (3-1, 75) alors qu'à ce moment, Saint-Etienne aurait déjà dû mener plus largement, si les circonstances et quelques erreurs d'arbitrage ne leur avaient pas été défavorables.  D'abord, après un centre délivré de la droite par Clerc, une reprise de la tête de Benjamin Corgnet heurtait le dessous de la barre pour retomber, semble-t-il derrière la ligne sans que le but ne soit accordé (16).  Dix minutes plus tard, un coup franc de Ghoulam touchait la barre (26) avant qu'une reprise de Mollo ne soit repoussée du bras par Kevin Monnet-Paquet sans que l'arbitre n'intervienne pour accorder le penalty (26). Une deuxième main échappait également au référé. Ce qui fait que, alors qu'ils auraient dû à l'abri, les Verts sont retombés dans leur fébrilité et leur mauvaise manie de reculer...Ce qui ne les a donc pas empêcher une deuxième but et de trembler jusqu'au bout. Si les rentrées de Brandao comme celle de Loïc Perrin, lequel a stabilisé la ligne défensive, ont été plutôt positives, elles ne lèvent pas pour autant  les interrogations sur les capacités des Verts à contrôler le jeu au milieu où l'ASSE a encore défendu en ordre dispersé. 

Rien ne va plus pour Lorient, qui reste sur une série de six défaites consécutives. Battus lors de leurs sept derniers déplacements, ils sont la plus mauvaise équipe à l'extérieur cette saison, les Lorientais demeurent en zone de relégation.

Christian Grégoire