Les ultras auxerrois relaxés

Publié le , modifié le

Les associations de supporters ultras de l'AJ Auxerre, qui étaient poursuivies pour avoir perturbé le déroulement du dernier match de L1 de la saison 2011-2012, ont été relaxées jeudi par le tribunal correctionnel d'Auxerre. Le 20 mai dernier, le match Auxerre-Montpellier, qui décidait du titre de champion de France, avait été interrompu à plusieurs reprises du fait de jets de projectiles .

Les débordements ont été un "règlement de comptes savamment orchestré" par des associations "en bisbilles avec la présidence actuelle", a avancé l'avocat de l'AJA, Me Christian Vignet. Les associations de supporters Ultras Auxerre et Blue Angels étaient poursuivies jeudi pour complicité d'introduction d'engin pyrotechnique dans une enceinte sportive.
Mais l'auteur du jet de fumigène n'ayant jamais été identifié par les enquêteurs, l'avocat des Ultras Auxerre, Me Thibault Pozzo di Borgo, a plaidé qu'une condamnation pour complicité était impossible.

"La moindre amende et c'était la clé sous la porte pour l'association, donc c'est un vrai soulagement", a déclaré après l'audience le président des Ultras Auxerre, Jonathan Ernie.
Le parquet avait requis 2.000 euros d'amende pour chaque association.

Jerome Carrere