Les Turcs mal partis, la presse crie au scandale

Publié le , modifié le

La presse turque était indignée ce matin après la défaite mardi soir de son équipe nationale face aux Hongrois (3-1), la troisième en quatre matches de qualification pour le Mondial-2014, qui compromet largement ses chances de gagner un billet pour le Brésil. "La honte", titre le quotidien HaberTürk: "Avec notre défaite en Roumanie nous avions perdu nos espoirs pour le Mondial-2014. Hier en Hongrie, nous avons perdu trois points et notre honneur".

"Scandale", estiment en choeur le journal sportif Fanatik et le quotidien populaire Vatan, tandis que dans Milliyet le chroniqueur Osman Senher dénonce une "équipe entrée dans l'histoire" en devenant "la risée du monde". "Notre football a vraiment disparu. Notre fédération donne des primes aux joueurs pour les motiver, mais ça ne suffit pas", ajoute le journaliste, appelant à la démission de l'entraîneur, Abdullah Avci. "Ca suffit Avci, ça suffit", menace le quotidien Sabah, qui accuse le technicien d'avoir "signé la pire performance de ces 20 dernières années en groupe éliminatoire" et dit d'ores et déjà "adieu, le Brésil".