Raul Schalke 04 4/05/2011
Raul Gonzalez Blanco, toujours efficace. | PATRIK STOLLARZ / AFP

Les 'papis' font de la résistance !

Publié le , modifié le

Alors que les grosses écuries européennes se battent pour dénicher les nouvelles promesses du football mondial toujours plus jeunes, certains joueurs prouvent que l'âge et l'expérience ne sont pas indissociables avec la réussite et le succès. Retour sur les 'papis' qui ont marqué la saison.

Edwin Van der Sar, Manchester United, 40 ans.
Le portier néerlandais est un des plus beaux exemples de longévité et de sérénité qui existe. En effet, du haut de ses quarante ans, Edwin Van der Sar vient de réaliser une saison irréprochable et Sir Alex Ferguson regrette réellement qu'il raccroche les crampons au terme de cet exercice 2010/2011 (après la finale de C1 ce samedi face au FC Barcelone). Et pourtant, tout n'a pas toujours été rose pour le géant mancunien (1,97m). Titulaire indiscutable avec l'Ajax Amsterdam de 1992 à 1999, il remportera quatre championnats d'Eredivisie, une Coupe de l'UEFA (1992) et surtout une Ligue des Champions (1995). Il devient alors une référence mondiale à son poste.
Il file ensuite à la Juventus mais n'y restera que deux saisons, barré par Gianluigi Buffon. Fulham et Jean Tigana relancent le joueur Orange en perdition du côté de la Vieille Dame. Il passera quatre saisons avec les Cottagers mais le bilan reste plutôt mitigé. En 2005, Van der Sar s'engage avec les Red Devils, et retrouve son meilleur niveau. Le natif de Voorhout remportera une nouvelle Ligue des Champions (2008) et quatre championnats. En sélection, le gardien de but est tout simplement le recordman de sélections (130).
Pour sa dernière saison, Edwin Van der Sar a remporté la Premier League et jouera ce samedi la finale de la Ligue des Champions face au FC Barcelone. En quarts de finale, le dernier rempart mancunien avait réalisé deux rencontres de très haut niveau face à Chelsea (2-1, 0-1). Nul doute que la solidité et la sérénité affichée par le joueur manqueront cruellement aux supporters de Manchester United.

Ryan Giggs, Manchester United, 37 ans.
De tels exemples de fidélité à un club sont d'une extrême rareté. Ryan Giggs a débuté avec Manchester United en 1990 et n'a jamais troqué sa tunique. Le natif de Cardiff a régalé ses supporters et admirateurs par ses déboulés sur le côté pendant plus de vingt ans. L'incisif et virevoltant Gallois n'a certes plus ses jambes d'antan, mais fait preuve d'une intelligence et d'une vision de jeu remarquables dont profitent Wayne Rooney et 'Chicharito' Hernandez aujourd'hui.
Cette année, Ryan Giggs a été élu meilleur joueur de l'histoire du club par les supporters, après six semaines de votes. En mars dernier, l'ailier gauche devient le joueur ayant disputé le plus de matches de Premier League, dépassant le mythique Bobby Charlton (606 matches). Il goûtera aux joies de soulever la 'Coupe aux grandes oreilles' (1999, 2008) et il est le seul à avoir remporté douze titres de champion d'Angleterre. A l'instar d'Edwin Van der Sar, Ryan Giggs a réalisé deux rencontres de grande classe face à Chelsea en quarts de finale de la C1, où il a délivré trois passes décisives. Le Gallois a prolongé d'une année supplémentaire (jusqu'en 2012) avec les pensionnaires d'Old Trafford. Pour notre plus grand bonheur…

Raul, Schalke 04, 33 ans.
L'ancien numéro 7 du Real Madrid avait surpris tout le monde l'été dernier en quittant le Real Madrid pour Schalke 04. Certains pensaient même que l'Espagnol partait en pré-retraite du côté de Gelsenkirchen. Mais c'est mal connaître ce redoutable compétiteur, qui a mis tout le monde d'accord dès sa première saison. Alors que l'équipe de Schalke 04 a réalisé une saison plutôt décevante en championnat (14e), Raul Gonzalez Blanco a été un des seules satisfactions de la formation allemande. Il a d'ailleurs été élu meilleur joueur de Schalke 04 cette saison. L'attaquant ibérique a terminé meilleur buteur du club en Bundesliga avec 13 buts. L'ancien enfant chéri du club merengue a également contribué à la belle campagne européenne des pensionnaires du Veltins-Arena (demi-finales face à Manchester United) en inscrivant cinq buts, et devenant par la même occasion tout simplement, le meilleur buteur de l'histoire de la C1, avec 71 buts. Les coéquipiers de Jefferson Farfan se sont adjugés la Coupe d'Allemagne samedi dernier face à Duisbourg (5-0). Les supporters Bleu et Blanc pourront remercier le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid (323 buts), qui les avait qualifié pour la finale en inscrivant le seul but de la rencontre Bayern Munich-Schalke 04 en demi-finale (2 mars dernier). Avec 19 buts cette saison, l'ancien international espagnol semble s'être bien acclimaté à l'Allemagne, et est d'ores et déjà devenu un des 'chouchous' des supporters.

Mais aussi:

Ricardo Carvalho, Real Madrid, 33 ans.
Le défenseur portugais, en manque de temps de jeu avec Chelsea, s'est engagé avec le club aux neufs Ligue des Champions l'été dernier et il semblerait que l'ancien joueur du FC Porto ait retrouvé une seconde jeunesse. Il a apporté sérénité à un secteur de jeu qui en avait bien besoin du côté de Madrid et s'est imposé en l'espace de quelques matches comme un titulaire indiscutable. Il a largement contribué au beau parcours du Real cette saison (2e de Liga, demi-finale de C1 et victoire en Coupe du Roi).

Javier Zanetti, Inter de Milan, 37 ans.
L'Argentin semble infatigable. A 37 ans, le joueur intériste reste un titulaire indiscutable. Il a d'ailleurs passé la barre des 1000 matches officiels joués le 11 mai dernier. Le polyvalent joueur de l'Albiceleste reste, malgré son âge, combattif, travailleur et efficace. Javier Zanetti porte les couleurs nerazzurri depuis 1995.

Clarence Seedorf, Milan AC, 35 ans.
Le néerlandais est un autre bel exemple de fidélité, lui qui porte les couleurs milanaises depuis 2002. Irrégulier par moments, le milieu né au Surinam reste un grand joueur et a remporté un nouveau Scudetto cette saison. Il est, par ailleurs, le seul joueur à avoir remporté quatre Ligue des Champions dans trois clubs différents: l'Ajax Amsterdam (1995), le Real Madrid (1998) et le Milan AC (2003, 2007). Il vient de prolonger d'un an avec le club de Silvio Berlusconi (2012).

Francesco Totti, AS Roma, 34 ans.
Autre joueur à n'avoir porté qu'une tunique, Francesco Totti est un monument à Rome. Il vient d'ailleurs de devenir le meilleur buteur de l'histoire de Serie A (207 buts), après avoir dépassé le précédent record du grand Roberto Baggio (205 buts). Portant les couleurs des Giallorossi depuis 1993, le milieu demeure toujours un sérieux atout pour les pensionnaires du Stadio Olimpico.

José CEPEDA