Balotelli Silva Nasri Manchester City
Balotelli, Silva et Nasri (Manchester City) | AFP - JAVIER SORIANO

Les "Manchester" sous pression...

Publié le , modifié le

Les deux clubs de Manchester jouent leur saison européenne mercredi lors de la 6e et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions: pour se qualifier en 8e de finale, United ne doit pas perdre à Bâle, et City doit battre le Bayern.

Le City de Nasri doit mater le Bayern de Ribéry

Dans le groupe A, qui de City ou Naples verra les 8e de finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire ? Pour les Citizens, deux conditions doivent être remplies: il faut qu'ils battent le Bayern, et que dans le même temps Naples ne s'impose pas à Villarreal. En cas d'égalité de points, Naples demeurerait devant City à la différence particulière (1-1, 2-1). Le leader invaincu du Championnat d'Angleterre, qui joue sa saison européenne avant un double rendez-vous domestique contre Chelsea et Arsenal, a toujours marqué au moins un but cette saison... sauf à Munich (0-2).

Les Bavarois, première place assurée, peuvent se permettre de faire tourner leur effectif, où manqueront Kroos et Robben (grippés). Naples compte sur le retour de blessure de son buteur uruguayen Cavani pour remporter une première victoire européenne à l'extérieur après six tentatives infructueuses. Le Sous-Marin jaune pour sa part, déjà éliminé de la scène continentale et où Nilmar est à nouveau disponible (mais pas Rossi), tentera d'éviter devant son public de finir sur un zéro pointé lors de cette phase de groupes.

United devra éviter le piège suisse

Etonnante finale que ce Bâle-MU ! Les Suisses, auteurs d'un spectaculaire  3-3 à Old Trafford, créeraient la sensation de la journée s'ils battaient et éliminaient ainsi les Anglais, qui ont toujours atteint au moins les quarts de  finale ces cinq dernières années. Le buteur helvétique Alex Frei (4 buts) y  croit: "Au début, l'objectif, c'était l'Europa League (où est reversé le 3e des  groupes). Puis nous nous sommes dit: +nous verrons+".

Alex Ferguson, lui, est  privé de plusieurs joueurs: Carrick (suspendu), Berbatov, Hernandez et les  jumeaux Rafael et Fabio (blessés). Sera-ce surtout le grand réveil de Rooney,  sans but depuis près de deux mois ? Benfica est déjà qualifié, et une victoire contre le modeste Galati lui  garantirait la première place. Il s'agit surtout pour les Lisboètes de se  remettre de leur premier revers de la saison vendredi dernier en Coupe du  Portugal. Les Roumains chercheront au moins un petit point, pour achever sur  une bonne note leur première participation à la phase de groupes.

Gilles Gaillard