Les équipes de football australien fuient Melbourne, rattrapée par la pandémie

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Le joueur de foot australien Eddie Betts
Le joueur de foot australien Eddie Betts | William WEST / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Moins d'un mois après la reprise de la saison, les neuf équipes de football australien de Melbourne s'apprêtent à quitter temporairement la ville, en raison d'une nouvelle flambée de cas de Covid-19.

"Les clubs de l'Etat de Victoria (dont Melbourne est la capitale) qui déménagent temporairement vers d'autres Etats jouent leur rôle pour assurer que notre saison se poursuive, en dépit des défis que cette année continue à nous poser", a déclaré vendredi Gillon McLachlan, le patron de la Ligue de football australien (AFL), un des sports les plus populaires dans l'île-continent.

Neuf des dix-huit formations du Premiership sont basées à Melbourne, et une à Geelong, également située dans l'Etat de Victoria. Certaines équipes de Melbourne étaient déjà dans d'autres Etats au moment de l'annonce, et les autres auront quitté la deuxième ville du pays au plus tard lundi, a précisé McLachlan.

Une reprise incertaine

La capitale de l'Etat de Victoria semblait dans un premier temps avoir maîtrisé la pandémie, et le championnat de football australien a repris le 11 juin après une longue interruption liée à la situation sanitaire. Mais des centaines de nouveaux cas de Covid-19 s'y sont récemment déclarés, ce qui a entraîné le confinement de plusieurs quartiers périphériques, l'annulation de certains matches de Premiership, et donc la décision de vendredi.

Dans ce contexte, la reprise programmée le 16 juillet du championnat de football (soccer), qui compte deux équipes basées à Melbourne, est incertaine. Avec 8.000 contaminations et 104 décès, selon les chiffres du ministère de la Santé, l'Australie a cependant été jusqu'ici plutôt épargnée par la pandémie.

AFP