défense OM
A l'image de Rod Fanni (à droite), la défense marseillaise semble toujours aussi hésitante après la défaite contre Monaco en 8e de finale de la Coupe de France hier soir au stade Vélodrome (3-4). | Valery Hache / AFP

Les chiffres inquiétants de la défense de l'OM

Publié le

Depuis le début de la saison, la défense de l'Olympique de Marseille est au plus mal. Des buts encaissés à la pelle contre Lyon, Monaco et Paris notamment, qui font de l'OM une équipe d'une fragilité inquiétante. Malgré les recrutements de Patrice Evra et de Grégory Sertic au mercato d'hiver, c'est clairement derrière que le bât blesse. L'entraîneur marseillais Rudi Garcia a du boulot... La preuve en chiffres.

4

C'est le nombre de buts encaissés en moyenne par l'Olympique de Marseille face à l'AS Monaco cette saison. A savoir 12 buts en seulement trois matchs ! Tout commence le 26 novembre 2016 : les joueurs de Rudi Garcia s'inclinent sèchement (0-4) au stade Louis-2 en terre monégasque. Suivent ensuite les deux défaites olympiennes au Vélodrome (1-4 en Ligue 1 le 15 janvier dernier et 3-4 hier soir en 8e de finale de la Coupe de France).

5

C'est le nombre de coups francs directs encaissés cette saison par Yohann Pelé, le gardien marseillais. Hier soir, le milieu de terrain portugais de Monaco, Joao Moutinho, a en effet ouvert le score dans cet exercice. Un ballon qui a ricoché sur le poteau après s'être faufilé à travers le mur olympien, entre Florian Thauvin et Rolando. Le symbole d'un manque de communication flagrant dans l'arrière-garde de l'OM.

13

A la course aux places européennes, l'Olympique de Marseille ne possède cependant que la 13e défense de Ligue 1 avec 36 buts encaissés en 27 journées seulement. C'est plus que des équipes jouant le maintien comme Nancy (16e avec 34 buts encaissés) et Lille (15e avec 35 buts encaissés). A égalité au classement avec Saint-Etienne (39 points), les Marseillais ont pourtant concédé 14 buts de plus que les Verts (36 à 22). Un gouffre !

Le défenseur japonais de l'OM, Hiroki Sakai, à la lutte avec l'attaquant stéphanois, Kévin Monnet-Paquet, lors de Saint-Etienne-Marseille le 30 novembre 2016 (0-0).
Le défenseur japonais de l'OM, Hiroki Sakai, à la lutte avec l'attaquant stéphanois, Kévin Monnet-Paquet, lors de Saint-Etienne-Marseille le 30 novembre 2016 (0-0). © Jean-Philippe Ksiazek / AFP

17  

A l'extérieur, le constat est encore plus édifiant ! Hors de ses bases, la défense marseillaise n'est que la 17e du championnat avec 25 buts pris en 13 matchs. L'OM se retrouve à égalité avec Guingamp et Bastia, deux équipes réputées pour être solides chez elles mais extrêmement friables en déplacement. Comme l'OM donc, qui n'a gardé sa cage inviolée qu'à deux reprises à l'extérieur cette saison : à Paris et à Saint-Etienne, à chaque fois sur le même score (0-0).

 

23

Une défense de plus en plus fragile. Depuis le début de l'année 2017, l'OM est même la pire défense de France avec 23 buts encaissés en seulement 11 rencontres toutes compétitions confondues ! Un ratio de plus de deux buts par matchs concédés en moyenne... Les festivals offensifs infligés par Monaco à deux reprises (1-4 en Ligue 1 le 15 janvier et 3-4 hier soir en 8e de finale de la Coupe de France) puis la démonstration parisienne (1-5 dimanche dernier en Ligue 1) y sont pour beaucoup. Trois rencontres toutes disputées au Vélodrome où la défense phocéenne a coulé. La défaite au Parc OL (1-3 en Ligue 1 le 22 janvier) a également sa part dans ce triste bilan...

42

Avec 42 cartons jaunes récoltés, l'Olympique de Marseille est l'une des équipes les plus "fair-play" de notre championnat. Troisième de ce classement distinctif, l'OM est d'ailleurs l'équipe qui a reçu le moins d'expulsion avec Caen et le Paris Saint-Germain. Le milieu marseillais Zinédine Machach est en effet le seul joueur de l'effectif à avoir été expulsé en Ligue 1 cette saison lors d'une défaite à Rennes (2-3) le 21 septembre 2016. Si un tel classement n'explique pas tout, il peut souligner le manque d'agressivité et la passivité criante des défenseurs marseillais dans les duels... 

Zinédine Machach au tir face au défenseur rennais Ramy Bensebaini. Le milieu de terrain marseillais sera expulsé à la 65e minute lors de la défaite de l'OM à Rennes le 21 septembre 2016 (2-3).
Zinédine Machach au tir face au défenseur rennais Ramy Bensebaini. Le milieu de terrain marseillais sera expulsé à la 65e minute lors de la défaite de l'OM à Rennes le 21 septembre 2016 (2-3). © Damien Meyer / AFP

Fabien Mariaux