Gaëtane Thiney et Louisa Necib
Gaëtane Thiney et Louisa Necib | AFP - DPA - ROLAND WEIHRAUCH

Les Bleues qualifiées pour le Mondial

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine s'est qualifiée sans surprise pour le Mondial-2015 au Canada (6 juin-5 juillet) en poursuivant son carton plein contre la Finlande (2-0), à Vantaa en banlieue de Helsinki.

Il s'agit de la troisième participation des Bleues à une Coupe du monde,  après celles de 2003 (élimination au premier tour) et 2011 (demi-finaliste),  remportée par le Japon. La phase finale de l'édition nord-américaine proposera  un plateau de 24 équipes (dont huit européennes) contre 16 précédemment. L'étape de la qualification est certes importante, mais elle avait viré à  l'évidence au fil du parcours des Françaises: samedi, elles ont agrémenté leur  carton plein d'une neuvième victoire (51 buts marqués, 2 encaissés). Depuis l'Euro-2009 (quart de finale), la France a participé à toutes les  phases finales: Mondial-2011 (demi-finale), JO-2012 (demi-finale) et Euro-2013  (quart de finale).

L'objectif assigné au sélectionneur Philippe Bergeroo, c'est d'enfin  décrocher une médaille, entrevue mais jamais gagnée sous son prédécesseur Bruno  Bini (2007-2013). Mais avant, il y avait donc ce match à Vantaa, sans grand suspense tant  l'écart dans la hiérarchie semblait large, entre une France 4e au classement  Fifa et qui survole son groupe de qualifications et une Finlande au 23e rang,  dans l'ombre des voisins scandinaves autrement plus puissants, la Suède et la  Norvège.

Buts de Necib et Thiney

Les Françaises ont comme prévu contrôlé le match de de bout en bout, même  si elles sont tombées sur une équipe bien regroupée et une bonne gardienne,  Korpela, auteur de plusieurs arrêts. Necib a ouvert le score sur un exploit personnel (25e) et Thiney doublé la  mise, bien lancée par Abily (58e). Eugénie Le Sommer a eu moins de chance en  perdant son duel avec la gardienne (38e) puis en expédiant une belle demi-volée  sur la barre (49e). L'équipe de Philippe Bergeroo, qui avait aligné un onze traditionnel, a  peut-être un peu géré le match, une fois que l'essentiel s'annonçait acquis.

La victoire des Bleues en Finlande a retiré tout enjeu à leur dernier match  de la campagne qualificative, mercredi à Calais, face à... la Finlande, qui  voudra elle figurer parmi les quatre meilleurs deuxième et ainsi participer aux  barrages. Afin de se mettre au niveau des grandes nations, la Fédération (FFF) a déjà  prévu un match amical le 25 octobre à Offenbach contre l'Allemagne, qui s'est  elle aussi qualifiée sans surprise samedi. Des rencontres face aux Etats-Unis et l'Angleterre sont également  envisagées. Le Canada se rapproche décidément.

Déclarations : 

Philippe Bergeroo, sélectionneur de l'équipe de France : "Je garde tout à l'intérieur, mais je suis très heureux. On a atteint le premier objectif, ça nous laisse un an pour travailler. On garde beaucoup d'humilité, parce que le chemin est encore long. C'était un match très très sérieux des filles. On voulait à tout prix marquer le coup ici, et ne pas  se retrouver avec un dernier match avec l'obligation de le gagner ou de faire  un nul.  

AFP