Football : quel poste vaut le plus cher ?

Football : quel poste vaut le plus cher ?

Publié le , modifié le

Le transfert de Virgil van Dijk pour 84 millions d'euros a confirmé la valeur grandissante des défenseurs ces dernières années. L'occasion de s'intéresser en détail aux transferts des différentes lignes et des différents postes. Et de remarquer que les clubs italiens vendent bien (surtout les gardiens) ou que les deux clubs de Manchester explosent tous les compteurs depuis quelques années.

84 millions d'euros pour un défenseur. La somme astronomique agite tous les médias britanniques depuis l'annonce du transfert de Virgil van Dijk de Southampton à Liverpool, qui sera officialisé le 1er janvier, date de l'ouverture officielle du marché des transferts. C'est aussi le signe que désormais, les défenseurs d'élite valent (presque) aussi cher que les attaquants racés, mais toujours moins que les jeunes au potentiel gigantesque.

En observant le Top 10 des transferts les plus chers ligne par ligne (gardien-défenseur-milieu-attaquant), on remarque plusieurs choses : l'Italie aime les gardiens, l'Angleterre flambe à tout va (et surtout pour les défenseurs), le montant des milieux est celui qui a le plus faiblement grimpé, tandis que les attaquants et ailiers explosent tous les compteurs, menés par le transfert gigantesque de Neymar au PSG cet été.

Le top 10 des gardiens les plus chers de l'histoire.
Le top 10 des gardiens les plus chers de l'histoire. © francetvsport

Chez les gardiens, seuls Ederson et Claudio Bravo (Manchester City) sont venus ces dernières années bousculer une hiérarchie déjà stabilisée. Une chose frappe à la vue de ce classement : les clubs italiens aiment les gardiens. Cinq des dix clubs acheteurs sont des clubs transalpins, dont deux fois pour l'Inter Milan (Toldo et Peruzzi), qui en a également vendu deux (Frey et Peruzzi). 

Pourtant, les gardiens demeurent les exclus de l'inflation des transferts qui s'est accélérée ces dernières années. Le plus gros transfert, et largement, est à mettre au crédit de Gianluigi Buffon : c'était en 2001. Une éternité à l'échelle de l'inflation économique du prix des joueurs. On remarque également que Manuel Neuer, estimé comme le gardien le plus complet au monde, n'a coûté "que" 30 millions au Bayern, et dépasserait sans doute Buffon s'il était vendu aujourd'hui. 

Moyenne du top 10 : 27,6 millions.

Le top 10 des défenseurs les plus chers de l'histoire.
Le top 10 des défenseurs les plus chers de l'histoire. © francetvsport

Chez les défenseurs, un nom se dégage : Manchester City. Les Sky Blues aiment les défenseurs, et ils savent leur montrer : ils disposent à eux seuls de 5 des 10 défenseurs les plus chers de l'histoire, dont 4 des 5 premiers ! Depuis 2015, année du transfert d'Otamendi, les Citizens ont dépensé 267,5 millions d'euros uniquement pour leurs défenseurs. Parmi eux,  Stones, Walker et Otamendi se sont imposés dans l'arrière-garde du leader du championnat. C'est plus compliqué pour les deux français : Eliaquim Mangala, décevant, a été prêté à Valence l'année dernière, et joue assez peu cette année (8 matchs). Benjamin Mendy lui est blessé, mais devrait retrouver sans nul doute un poste de titulaire à gauche à son retour, programmé dans les prochains mois.

Le marché des défenseurs est celui qui a le plus bougé, puisqu'aucun des dix plus gros transferts n'a été réalisé avant 2012 à l'exception de Rio Ferdinand (2002). Signe d'une inflation galopante des prix des défenseurs, qui a encore franchi un cap gigantesque avec celui de Virgil van Dijk, acheté 26,5 millions d'euros de plus que son prédécesseur cinq mois plus tôt.

Au niveau des postes, les défenseurs centraux écrasent leurs coéquipiers des couloirs. Seuls Benjamin Mendy et Kyle Walker parviennent à se glisser dans ce classement. La solidité avant la vélocité donc.

Moyenne du top 10 : 52,5 millions.

Le top 10 des milieux les plus chers de l'histoire.
Le top 10 des milieux les plus chers de l'histoire. © francetvsport

Au milieu, les choses bougent assez peu. Trois des dix plus gros transferts ont été réalisés entre 2000 et 2010 (Figo, Zidane, Kaka), et la valeur moyenne s'est stabilisée autour de 70 millions d'euros (71,8 de moyenne), à l'exception du transfert de Paul Pogba, davantage basé sur son potentiel et sa valeur marketing que sur son réel niveau de jeu.

Par ailleurs, les milieux européens ont la côte. Pogba, Zidane, De Bruyne, Figo et Özil font concurrence à James Rodriguez, Di Maria ou Kaka. Le transfert d'Oscar lui, ne prend pas réellement en compte la valeur du joueur, puisque le montant payé par les clubs chinois pour acquérir des joueurs jouant en Europe est souvent supérieur à leur valeur réelle. On notera par ailleurs que quatre des dix destinations d'arrivée se font au Real Madrid, notamment à l'époque des Galactiques de Zidane et Figo.

Pour les postes, ce sont logiquement les milieux offensifs qui dominent outrageusement ce classement. Seul Paul Pogba - le plus cher parmi les milieux néanmoins - échappe à cette suprématie.

Moyenne du top 10 : 70,2 millions.

Football : quel poste vaut le plus cher ?
© DR

Chez les attaquants, la flambée s'avère elle gigantesque. Derrière le transfert pharaonique de Neymar cet été, Ousmane Dembélé a également franchi la barre des 100 millions pour son transfert, alors que celui de Kylian Mbappé pour 180 millions devrait être effectif l'été prochain si le PSG lève l'option d'achat de son prêt à Monaco.  

Le Real place 4 joueurs dans ce classement : deux à l'entrée (Gareth Bale et Cristiano Ronaldo) et deux sortants (Higuain et Morata). Les clubs espagnols sont les plus concernés pour les attaquants puisqu'ils sont engagés dans 9 des 10 transferts les plus onéreux : seul Lukaku y échappe. Par ailleurs, l'année 2017 fut le plus beau cru pour les joueurs offensifs : 4 des plus gros transferts (Neymar, Dembélé, Lukaku, Morata) ont eu lieu cette année. Signe que l'inflation ne fait peut être que commencer.

Chez les attaquants, la division des postes est plus équilibrée que pour les autres lignes. Si l'on répartit les ailiers ensemble, on observe que 4 des 9 noms (Neymar y est deux fois) sont des ailiers (Neymar, Dembélé, Bale, Ronaldo) et 5 sont des attaquants de pointe (Higuain, Lukaku, Suarez, Ibrahimovic, Morata). C'est donc le caractère offensif dans son entier qui conditionne le prix des attaquants et non un poste précis.

Néanmoins, à l'intérieur de cette catégorie, si la répartition entre les postes est équitable, le montant l'est beaucoup moins : les quatre transferts les plus chers (des attaquants) de l'histoire sont pour des ailiers. Preuve en est : la moyenne du transfert pour les ailiers est de 122,1 millions alors qu'elle est de 81,2 pour les attaquants axiaux. Une balance qui devrait encore s'accentuer avec le transfert définitif de Kylian Mbappé au PSG cet été pour 180 millions d'euros.

Moyenne du top 10 : 101,6.

Théo Gicquel @@theoogicquel