Leonardo
L'ancien directeur sportif du PSG, Leonardo | AFP - BERTRAND GUAY

Leonardo futur manageur du Brésil ?

Publié le , modifié le

Selon une partie de la presse brésilienne, Leonardo, l'ancien directeur du PSG, serait en discussions avec la Fédération brésilienne (CBF) pour occuper un poste de manageur. Après la défaite humiliante en demi-finale contre l'Allemagne, la CBF avait accepté la démission de Luiz Felipe Scolari de son poste de sélectionneur. L'ancien entraîneur de l'Inter Milan aurait été invité par le président de la CBF, José Maria Marin, pour évoquer une refonte organisationnelle. Contrairement aux premières tendances, la Fédération ne chercherait plus du côté d'un sélectionneur étranger. Les Brésiliens Alexandre Gallo, qui a dirigé les sélections de jeunes, et Tite, ancien entraîneur des Corinthians, seraient des pistes privilégiées.

Le fiasco, les dix buts encaissés lors des deux derniers matches de la compétition, pourraient provoquer une belle refonte à la Fédération brésilienne. Certains, comme Romario, demandaient des mesures très radicales, évoquant même de la prison pour les dirigeants de la fédération brésilienne. L'ancien attaquant, aujourd'hui député, ne devrait pas être entendu. Mais après deux très gros échecs lors des Mondiaux 2010 et 2014, et malgré un retour dans le dernier carré mondial pour la première fois depuis 2002, la CBF ne peut pas rester inerte. Après avoir envisagé de recruter un technicien étranger (le Chilien Pellegrini, l'Argentin Sampaoli), les dirigeants seraient revenus sur cette idée pour jouer de nouveau la carte locale. Mais ils envisageraient de ne pas seulement nommer un sélectionneur.

A l'invitation de José Maria Marin, le président de la CBF, Leonardo aurait passé une partie de la journée pour discuter d'une nouvelle organisation, où il pourrait occuper un poste de manageur, selon le journal Correio do Povo. L'ancien international et ancien directeur sportif du PSG y aurait alors des pouvoirs élargis. Le poste de sélectionneur pourrait tomber dans les mains d'un autre technicien. Adenor Leonardo Bacchi, dit Tite, ancien entraîneur des Corinthians, serait bien placé, de même que Alexandre Gallo, dont l'avantage est d'avoir eu en mains les sélections brésiliennes de moins de 15, moins de 17, moins de 20 et moins de 21 ans. Son problème: il s'occupe de la sélection qui jouera le tournoi olympique en 2016 à Rio de Janeiro. Et c'est l'autre gros objectif sportif des prochaines années pour la nation brésilienne. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze