Lens pas sûr d'accueillir l'Euro 2016

Publié le , modifié le

La ville de Lens n'est plus certaine de sa participation à l'Euro 2016. Retenue en mai dernier avec dix autres villes (dont Lille), la cité artésienne doit rénover le stade Bollaert pour pouvoir organiser l'épreuve. Mais aujourd'hui, tout pourrait être remis en question. Sur les 78 millions d'euros du coût total de la rénovation (61M€ de subventions publiques, 3 M€ de la régie Sportive et 14M€ du Crédit Agricole), la banque refuse de verser sa part.

Déjà revu à la baisse avec une diminution du nombre de places (de 45?000 à 40?000) le projet du nouveau Bollaert dépend désormais du bon vouloir de la banque. Propriétaire du Racing Club de Lens depuis cet été, (60 % des parts) le Crédit Agricole explique son revirement par un changement de situation sportive. "ça n'a rien à voir avec la crise financière. Le projet de stade était dimensionné pour un club évoluant en Ligue 1 avec les recettes liées. Il faut donc un réexamen du dossier en fonction des nouvelles contraintes financières, mais aussi sportives, d'un club aujourd'hui en Ligue 2", répond la banque.